IdéesRéflexions

On se trompe

Toujours aussi marrants ceux qui sont persuadés d’avoir raison. Ils disent que la sécurité policière n’est ni de gauche, ni de droite.

Par contre, lorsque ceux de gauche refusent d’aller trop loin dans la sécurité sécuritaire, ces même disent que ceux-ci agissent par dogmatisme.

Car c’est bien connu : tout ce qui est de droite est de coutume, d’essence noble que la plèbe doit prendre comme euros comptant.

Et les idées de gauche sont simplement irrationnels, sortis de cerveaux tordus et mal faits.

Il n’y a plus rien à dire ? Circulez braves gens.

C’est ainsi que l’on aime cette république qui laisse vivre son roi sans dauphin.

Et le PS qui dit rien, il en est où ? Va-t-il nous (re)sortir sa réserve d’éléphants que même les braconniers ne veulent plus de ses défenses.

Ceci dit, il semble bien que depuis le rapt d’un coucou dont je tairai le nom, il n’y a plus grand-chose à prendre.

Après le départ de cet illuminé, peut-être renaîtra-il de ses cendres, ho phénix ! Le bon vieux Covid refait parler de lui, ha bon (?).

Les féministes l’adorent puisqu’il est prouvé que les hommes ont moins de réponses immunitaires que les femmes face à lui.

Dans mes sphères autorisées, il est question de manifester pour exiger d’ériger sa statue.

L’appel aux artistes féminines serait lancé pour parachever cet œuvre constructrice d’un monde nouveau… C’est certainement ce qu’elle entendait dire lors de son long interview, la nouvelle patronne reconduite à la tête d’un groupe télé : « les français ont besoin de repères ».

Les tunnels publicitaires risquent d’être de plus en plus long.

Nous n’entendons plus beaucoup parler du Liban puisque la messe a été dite par notre saint patron illuminé.

Mais rassurez-vous les vautours veillent férocement sur les cendres de Beyrouth.

Ils espèrent néanmoins un retour à la normal pour que le pillage organisé en plein air redevienne légitime par la classe dirigeante toujours présente, puisque le virus n’enquiquine qu’en espace confiné.

Booking.com

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.