Réflexions

Peut-on l’ignorer ?

ignorance1310Il y a parfois des choses, des événements que l’on aimerait ignorer plutôt que de s’y intéresser et de chercher une solution.

Faire l’autruche et mettre la tête dans le sable en attendant que ça passe.

Mais, peut véritablement le faire, lorsqu’il s’agit de quelque chose qui nuit à l’image de sa personne, qui entache sa réputation ou plutôt sa e-réputation ?

De prime abord, on peut se dire : OUI ce sont des informations (textes, photos ou vidéos) inappropriées et elles sombreront rapidement dans l’oublie.

C’est peut-être vrai, parfois, mais pas toujours.

Sans tomber dans l’exagération, il faut surveiller sa réputation sur internet, être courant que quelque choses cloche, avant que des proches, un collègues, … ne s’interrogent et que des questions, des doutes, … surviennent.

Mais comment faire cette surveillance ?

Si quelques choses ne va pas, comment corriger le problème ?

C’est que j’aborde dans le tout nouveau dossier « e-réputation entachée … que faire ? » exclusivement disponible sur RiskAssur-boutique, à la page :

http://riskassur-boutique.com/home/119-erepquefaire.html

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.