Accueil / Politique / Nos politiques (au pouvoir ou dans l’opposition) devraient agir plus et communiquer moins

Nos politiques (au pouvoir ou dans l’opposition) devraient agir plus et communiquer moins

politique2206Que se soit en France ou dans les autres pays, les gens attendent, des politiques en fonction une action concrète au quotidien et des politiques dans l’opposition des propositions de ce qu’ils pourraient faire s’ils prenaient ou reprenaient le pouvoir.

En France, j’ai l’impression que depuis des mois, nos politiques en place font des grandes déclarations, qui sont soit creuses, soit qu’ils doivent reprendre peu après.

Ces derniers jours, Ségolène Royal s’est fait remarquer à 2 reprises.

L’une sur le Rondup où d’une manière fracassante elle a annoncé son interdiction. Pour apprendre que la seule interdiction était celle de mise en rayon, obligeant les clients à demander le produit au vendeur.

Puis peu de temps après, elle s’attaque au Nutella et à l’huile de palme recommandant le boycott du produit. Sans se rendre compte, qu’il y avait une importante usine en France et que Nutella (enfin l’entreprise possédant la marque, Ferrero) faisait partie de l’Alliance pour une huile de palme durable.

La ministre a dû se fendre d’excuses sur Twitter.

Sinon, il y a eu la perte de temps et d’énergie de Manuel Valls au sujet de l’avion pris pour aller voir un match de foot à Berlin accompagné de 2 de ses enfants. S’il avait dit la vérité tout de suite, il gagnait du temps et nous aussi.

Du côté de l’opposition ce n’est guère mieux.

On a le Front National en pleine guerre Père / Fille. Je crois que les adhérents et sympathisants de ce parti politique se seraient bien passés de ce type de joutes verbales. Plus aucune communication politique, à si, la constitution d’un groupe au Parlement Européen.

À l’ex-UMP, maintenant il faut dire « Les Républicains », là c’est une dépense d’énergie monstrueuse pour faire passer le changement de nom. Qui selon le Canard Enchainés de Mercredi dernier n’aurait donné aucun effet de relance du nombre d’adhésion.

Et puis, c’est le chef de ce parti politique, Nicolas Sarkozy, qui tourne en boucle qu’il faut rassembler, sans émettre la moindre idée. Il se contente d’attaquer l’actuel gouvernement, un peu comme le ferait un humoriste dans un café-théâtre. Son dernier sketch (qui est de mauvais goût) est celui sur les migrants, la fuite d’eau et le plombier.

Mais, globalement, aussi bien les politiques au pouvoir que ceux de l’opposition passent le plus clair de leur temps à communiquer, plus qu’à être dans l’action.

Effectivement, ce sont des femmes et des hommes publics qui ont des messages à faire passer, ce sont des communicants. Mais, il n’y a pas que cela, il faut aussi que ce soit des gens d’actions, concrets.

Aucun, aujourd’hui, n’est comme cela.

Ils doivent savoir ce que font leurs « concurrents », mais ils ne doivent pas se contenter de critiquer, ils doivent construire.

S’ils n’y arrivent pas, peut-être devraient-ils quitter la scène et laisser la place à de nouveaux entrants.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.