IdéesRéflexions
A la Une

Ne confondez pas tour et alentours

Au tour de Paris de suivre le guide. Non pas en périphérie qui fait son tour, mais dans les marchés et rues où l’on se côtoie sans pouvoir s’écarter correctement pour tenir le bon geste de barrière qu’est la distance géographique entre toi et l’autre.

La dernière pub d’une marque de préservatifs bien connue a décidé de mieux faire connaître sa nouveauté.

Cela permet à l’homme de dire à la femme qu’il s’était senti comme nu en elle.

Elle a semblé acquiescé.

Alors, l’homme se permet de dire « on recommence ».

Et la femme semblant accepter.

Mais risque-t-il d’être poursuivi d’avoir profiter de la situation pour arriver à ses fins ? Ridicule, oui, mais comme les règles sont floues et ne semblent pas en faveur du masculin, il est difficile de savoir et obtenir un écrit à ce moment risque de faire tomber la plume.

Décidément, l’été est chaud.

Le retour de Covid19 est chaud.

Les soûlards non fêtards reviennent en force.

Suffisamment, en tout cas, pour que l’un vienne faucher un des forces de l’ordre en secours à la demande des pompiers qui ne savaient pas quoi faire.

Il faudra bien un jour, fortement taxer forfaitairement les buveurs d’alcool pour éradiquer cette pratique comme le courageux l’a décidé pour les fumeurs d’herbe puisque les vendeurs sont injoignables.

Au Liban, lieu d’un pire faisable, l’illuminé a voulu en une journée faire la leçon aux dirigeants.

Tout d’abord, l’insolent, il a voulu voir la population, du moins celle encore debout, puis seulement après, les politiques en la personne de celui qui est encore son homologue.

A n’en pas douter, il a dû lui expliquer comment avoir des masques manquant cruellement avec d’autres babioles.

Cette déflagration a encore accentuée les inégalités.

Un homme qui faisait partie des nantis ayant source de victuailles avait garé son véhicule pour déjeuner avec sa fille.

S’il n’avait put, il serait rester dans sa voiture et aurait reçu sur le toit les blocs de pierres tombés d’où on ne sait trop où.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.