InfosRéflexions
A la Une

N’allez pas croire qu’il faut croire

Reçu dans mon casier à boîte de courriels pas pourris, un message m’invitant à rejoindre une communauté que je ne connaissais pas encore et qui me veut que du bien à moi tout seul.

Je réponds donc activement à leur invit de recevoir un boîtier connecté qui me donnerait plein de beaux jolis conseils pour une conduite plus assurée et tranquille.

Je fonce, je cours, et file sur l’autoroute de l’internet toile d’embouteillage à heure pas possible.

Immédiatement, direction un questionnaire à réponse non multiple, mais comme les questions non sont pas intrusives, je me laisse aller.

J’indique donc tous les éléments de mon danger potentiel.

Mais, là, je suis(re)calé.

La belle aubaine n’est pas pour moi.

Je reste avec mon désespoir ne pas savoir ce qu’il faudrait savoir pour une route plus sure et sereine juste à la veille d’un grand départ… Le plus qui n’est pas marrant, c’était de pouvoir participer à un tirage au sort décidé en avril pour ce courriel reçu en mai.

Même pas mal docteur, mais j’aurais aimé avoir cet appareil connecté qui m’aurait tout appris sur mes habitudes de conduite et au-delà le plaisir d’appartenir à une communauté de confrérie avant d’atterrir à l’au-delà.

Tant pis, ce sera pour un prochaine fois le grand saut dans le merveilleux monde de gens qui me veulent rien que du bien.

D’un autre message, décidément c’est le jour pour me pourrir la vie, m’informant du risque de propriété en location qui peut être vite saccagée par des malotrus pas vraiment honnêtes dans leur botte même s’ils vont chasser à la pêche.

Et le monsieur qui m’écrit me parle d’autres acquisitions à faire pour réaliser ma tranquillité de vie rêvée : places de parking et box en veux-tu en voilà.

Mais point d’alerte en alarme sur le risque d’être pris pour une scène d’art des rues, de carrefour de quartiers de drogues, de locataires oubliant de payer et j’en passe juste un peu.

Au fait, si vous connaissez l’auguste français seul à avoir gagné à ce jour le gros de l’Euro : il n’a plus beaucoup de jours à se déclarer…

Booking.com
Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer