Accueil / Bibliothèque / Mon quotidien zéro déchet de Stéphanie Faustin chez Rue de l’échiquier

Mon quotidien zéro déchet de Stéphanie Faustin chez Rue de l’échiquier

Rue de l’échiquier propose de Stéphanie Faustin, Mon quotidien zéro déchet (Réduire son impact environnement la et prendre soin de soin et de sa maison au naturel).

Soucieuse de l’environnement et de sa santé, Stéphanie Faustin s’est toujours intéressée à l’écologie : au fil des années, elle a nourri sa réflexion et adopté petit à petit un mode de vie plus sain et plus simple. Elle partage ses recettes bio et ses réflexions écologiques sur son blog Tomate sans graines. Son objectif : faire sa part de colibri au quotidien et sensibiliser ses lecteurs à la protection de la planète et au « bien manger ».

Les illustrations sont de Angel Anji.

Bien entendu, il est toujours plus simple et plus rapide de produire des déchets, de consommer n’importe quoi et mettre tout ce qui ne sert plus dans un sac-poubelle unique, mais il est possible de faire beaucoup mieux, plus respectueux de l’environnement sans que cela soit complexe.

Dans cet ouvrage, l’auteure ne s’encombre pas de théories ou de dogmes impossibles à mettre en pratique et à adopter au quotidien. Stéphanie Faustin partage son expérience qui lui permet de réduire ses déchets.

Au-delà de trier ses déchets, l’auteure va expliquer, en détail, comment en produire moins, en scindant son approche en trois domaines :

  • Alimentation
  • Entretien, hygiène et beauté
  • Le reste

L’alimentation où la cuisine « zéro déchet »

L’achat de produits locaux, de saison, éviter le gaspillage, utiliser des serviettes en tissus (pas en papier jetable), de la vraie vaisselle, éviter les plats cuisinés en barquettes, faire la cuisine, éviter le papier d’aluminium, le papier cuisson, les moules en silicone.

Concernant, ces 3 derniers produits pendant longtemps ils n’existaient pas et pourtant cela n’empêchait pas de faire la cuisine.

Entretien, hygiène et beauté

Utiliser des éponges lavables, des essuies tout en tissus, fabriquer ses propres produits,…

Le reste

Des sacs en tissus pour les courses, faire du tri sélectif, repriser ses chaussettes,…

Les explications sont simples à mettre en œuvre avec de nombreuses illustrations.

Mais, il serait fastidieux de tout mettre en pratique, l’ouvrage regorge d’excellentes idées, simplement il faut faire le tri entre ce que l’on veut – ou peut – mettre facilement en pratique. Personnellement je trouve – par exemple – qu’éviter les plats cuisinés industriels, utiliser des serviettes en tissus, des éponges, ne pas laisser couler l’eau sont des choses pertinentes, par contre fabriquer ses yaourts, son dentifrice ou sa lessive, je n’y crois pas trop.

C’est mon point de vue et chacun trouvera des conseils qui vont lui convenir et… surtout la manière de les mettre en pratique.

Par exemple, lorsque Stéphanie Faustin indique fabriquer sa lessive, elle explique – en détail – comment faire.

En résumé, c’est un livre de conseils pratiques pour éviter de produire trop de déchets.

Pour vous procurer Mon quotidien zéro déchet de Stéphanie Faustin, cliquer ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.