Accueil / Réflexions / Même sans Ronaldo, le Portugal a battu la France à l’euro 2016

Même sans Ronaldo, le Portugal a battu la France à l’euro 2016

foot1107Je ne regarde jamais les matchs de football opposant des joueurs payés à prix d’or, mais lorsqu’il y a des compétitions mettant face à face des équipes nationales, là je regarde (au moins en partie) les matchs où joue l’équipe France.

Sans être chauvin, je n’aime pas que notre équipe perde.

Alors, hier soir, avec ma femme, nous avons regardé le match opposant le Portugal à la France.

Avant même le début du match j’avais des doutes sur les chances de succès de l’équipe de France.

À force de répéter que l’équipe du Portugal avait été toujours battue par l’équipe de France et qu’en plus le match de la finale de l’Euro 2016 avait lieu, pour l’équipe de France, à domicile et bien c’était plié.

À la limite, pas la peine de jouer, l’équipe de France avait gagné.

Effectivement, hier en début de soirée, 2 heures avant le match, nous avons été vers la Fan zone du Champs de Mars pour voir comme cela se déroulait. Pratiquement que des supporters avec des drapeaux bleu-blanc-rouge.

L’ambiance n’était pas celle d’un « avant match », du doute « va-t-on gagner ? », mais « on a gagné et on se prépare à la faire la fête ».

Tous semblaient s’attendre à voir 90 minutes de jeu, l’équipe de France vainqueur, un remake à l’échelle Européenne du Mondial de 98.

Je dois dire qu’au début du match, lorsque Ronaldo, c’est écrasé par 2 joueurs de l’équipe de France, j’ai eu l’impression que les joueurs Portugais étaient désemparés et que le match était perdu… pour eux.

Mais, au contraire, ils ont joué avec une énergie qui a semblé surprendre l’équipe de France, qui elle jouait au ballon, comme depuis le début de l’Euro 2016. Une équipe de France sans panache, qui se réveille dans les dernières minutes de jeu pour emporter la victoire.

Il faut reconnaître que l’équipe de France a joué de malchance, à plusieurs reprises, ils auraient pu marquer, mais le ballon est passé au-dessus du but et le « poteau » où la balle aurait dû rebondir dans le but est parti vers l’extérieur.

Alors que l’on donnait l’équipe du Portugal perdante à coup sûr, ils ont probablement joué sans imaginer de pouvoir gagner et pour paraphraser Mark Twain : « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ».

Soyons beaux joueurs, félicitations à l’équipe du Portugal d’avoir gagné l’Euro 2016.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*