Bibliothèque

Manifeste des espèces compagnes de Donna Haraway chez Climats

Climats (publiés au catalogue des Éditions Flammarion) nous propose, de Donna Haraway, Manifeste des espèces compagnes.

Philosophe et biologiste américaine, Donna Haraway est notamment l’auteur du célèbre Manifeste Cyborg. Elle est professeure émérite au département de sciences humaines de l’université de Californie à Santa Cruz.

La version originale a été publiée aux États-Unis en 2010 (éditions l’Éclat), qui est un grand classique du XXIè siècle dans les pays anglo-saxons et les démocraties occidentales du Nord.

Cet ouvrage va plus loin qu’un simple plaidoyer pour le respect des animaux, l’auteur nous pousse à considérer les relations que nous entretenons avec toutes les espèces compagnes.

Si Donna Haraway parle beaucoup de la relation humain/chien, c’est un fil directement car l’auteur aborde les relations que nous pouvons avoir avec toutes les espèces compagnes.

Cela va plus loin que les animaux dits de compagnie que sont les chiens, les chats,…. la catégorie des espèces compagnes est bien plus vaste que celle des animaux de compagnie, elle inclut en effet le riz, les abeilles, la flore intestinale, les tulipes… Pas de grands récits, donc, mais des histoires, dont le but est avant tout, dit Donna Haraway, de mettre des bâtons dans les roues au projet humain d’écrire seuls cette histoire.

« Vivre avec les animaux, investir leurs histoires et les nôtres, essayer de dire la vérité au sujet de ces relations, cohabiter au sein d’une histoire active : voilà la tâche des espèces compagnes. »

Ce manifeste doit nous faire réfléchir et comprendre que l’humain ne doit pas être le seul habitant de la Terre à décider de son avenir, qu’il doit le faire avec les espèces compagnes. L’humain ne doit pas dominer les autres espèces mais construire avec elle, ce ne doit plus être une relation dominant/dominé.

L’auteur nous propose nombre d’histoires, d’anecdotes, d’aventures, généralement orienté dans la relation chien/humain, mais extrapolable.

Clairement, Donna Haraway veut nous pousser à réfléchir sur notre avenir. Quelle est notre capacité humaine à construire des relations d’altérité qui ne soient pas marquées par des rapports de domination, mais par des relations de respect, d’affection, d’amour – sans qu’il s’agisse d’anthropocentrisme ou d’anthropomorphisme ?

Sans aller chercher très loin, l’animal dit de compagnie occupe une grande place au sein des foyers, et il est généralement considéré comme un membre à part entière de la famille. Ce n’est pas l’animal que l’on domine, c’est celui que l’on respecte, que l’on aime mais avec qui on peut – par moments – être en conflit. En fin de compte, Donna Haraway nous demande d’être ainsi avec toutes les autres espèces compagnes.

Que l’on ait, au pas, au sein de son foyer un ou plieurs animaux, à lire sans hésiter, pour mieux comprendre cette relation particulière entre l’humain et les espèces compagnes.

Pour vous procurer, Manifeste des espèces compagnes de Donna Haraway, cliquer ICI

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.