Accueil / Réflexions / Mais qu’attendent-ils donc ?

Mais qu’attendent-ils donc ?

Des pays l’ont essayé et approuvé.

Des chercheurs l’ont trouvé.

Des études scientifiques l’on remarqué.

Tout ceux qui l’ont essayé l’ont adopté.

Mais cette possibilité n’est pas obligatoire, c’est seulement un plus pour ceux qui en ont besoin.

Certes, la France, mais surtout ses représentants d’un autre monde que l’on croyait disparu, est pays des droits de l’homme, mais aussi de résistance à tout malheureusement.

Pourquoi, donc, ce refus de considérer cette petite plante, vous l’avez deviné, qu’on appelle cannabis, comme elle est bonne pour le médicale si elle est suffisamment pourvu en Thc.

Trop c’est effectivement une drogue mais dont l’individu, homme ou femme ou les deux, est moins dépendant, voire pas du tout, que celle les enfermant lorsqu’ils picolent gorgées d’alcool.

C’est prouvé, attesté, signé et validé : le cannabis réduit la mortalité chez les grands brûlés, le cannabis réduit les crises d’épilepsie, le cannabis aurait une action bénéfique sur l’anxiété sans impact négatif sur le sommeil et la dépression, le cannabis réduiraient certains risque vasculaires, le cannabis serait potentiellement bon contre le cancer des ovaires et c’est très certainement ce dont attendent des milliers de malades atteints de douleurs insupportables : le cannabis est un anti-inflammatoire puissant ayant une forte action sur les douleurs aiguës.

Mais, de cela, la France et ses merveilleux représentants respectables dans leur légitimité d’êtres divins élus de bonne foi par des électeurs trompés, n’en savent rien ne sachant ni lire, ni voir, ni entendre comme ces trois singes que l’on remise sur une étagère.

La France et ses bons représentants préfèrent plancher sur le retour en sport de la publicité alcoolique en tout genre qui rapporte encore beaucoup en voix électorales et matelas d’atterrissage de placard doré mais bien fortuné.

A la tienne Étienne et rappelle-toi :  en mai fais ce qu’il te plaît !!!

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.