Accueil / Réflexions / Lumières

Lumières

Notre champion cycliste français s’est  fait jeter sur une course par un mauvais tour des arbitres-juges qui n’ont pas apprécié la faille au règlement de passer un passage à niveau alors que la lumière rouge rougissait.

Ce dernier affirme que ce n’est pas sa faute si le clignotant s’est mis en marche alors qu’il était déjà engagé.

Le hasard c’est le hasard, et ici il a mal fait ; mais cela fait penser à un autre grand grimpeur qui affirmait avoir été dopé à l’insu de son plein gré.

c’est cela qui est bien dans ce pourtant si beau sport de la petite reine, les us et coutumes sont conservées mais même si de temps en temps les ruses modernes prennent le pas sur les plus anciennes.

Battue, l’équipe des paniers du rocher est contente puisqu’elle est qualifiée ; c’est beau le sport.

L’armée c’est aussi du sport ; mais c’est un des rares employeurs qui joue à fond l’idée de la formation.

Dommage, que ce soit uniquement pour des métiers de guerre même si la paix en est le justificatif.

Prenez l’exemple de ce reportage sur les anciens nazis toujours vivants dont beaucoup et pas mal ne regrettent en rien ce qu’il ont fait.

m^me si parfois ils sont d’accord pour dire qu’il y avait exagération.

Mais, c’est vite dit, puisqu’il est dit qu’avant c’était une époque avec un autre système de pensées noires.

Match de foot sur l’Allemagne de Marseille qui nous aura tout fait : pelé n’est plus brésilien et malgré la chaleur des spectateurs et de l’enjeu un seul joueur Sakai… vivement le retour des chaleurs.

Sans doute ne le saviez-vous pas, mais vous en avez entendu parler très certainement ; aussi ne m’en voudrez-vous pas d’être rapide sur ce sujet.

Vous pensiez que les radars étaient de sales flicards juste bons à vous verser pénalité et aider à la réduction des points de votre beau permis à cause de vitesse trop dépassée.

Et bien non, pas seulement, depuis qu’il en a était décidé autrement unilatéralement par un tribunal qui n’a rien d’autre à faire qu’à traiter une affaire de pied de nez mal photographier.

Un an de prison pour s’être gratté le nez, le gars va s’en rappeler et surtout être la risée des matons et autres pensionnaires de là où on l’a envoyé s’exprimer.

Souriez, vous êtes flashé…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

----------------------

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*