Accueil / Bibliothèque / Lost in French de Lauren Collins chez Flammarion

Lost in French de Lauren Collins chez Flammarion

Flammarion nous propose de Laurens Collins : Lost in French (Les aventures d’une Américaine qui voulait aimer la France).

Lauren Collins est journaliste au New Yorker, elle a signé notamment les portraits de Michelle Obama, Melania Trump ou Donatella Versace. Aujourd’hui, elle vit à Paris avec son mari et sa fille.

Lorsque je commence à lire un ouvrage, j’évite de consulter la 4ème de couverture, celle qui en dit trop et pas assez… peut être suffisamment pour pousser à l’acte d’achat.

Mais, avec Lost in French, Flammarion a bien fait les choses, il n’y a pas de 4ème de couverture, ou si peu, elle se résume à quelques mots d’une chanson Charles Aznavour « You are the one for me, for me, for me, formidable…. Mais comment te plaire dans la langue de Molière ? ». Un peu mystérieux, mais on comprend très bien en plongeant de cet ouvrage.

Avec de commencer la lecture, j’ai cru que c’était un roman, mais pas du tout, ce sont les aventures réelles de l’auteure, Lauren Collins face à notre langue, le Français et aux langues en général.

Américaine, elle rencontre sur notre vieux continent, un Français qui est aujourd’hui mari, Olivier un Bordelais, dont elle n’arrivait même pas à prononcer le prénom au début. Je comprends, j’ai le même prénom et les anglo-saxons que je peux croiser, simplifient le problème et au lieu de m’appeler Olivier, qu’ils n’arrivent pas à prononcer, le transforment en « Oliver » !!!!

Lauren Collins nous raconte sa vie, dans son pays natal, les États-Unis, puis en Europe et elle nous parle de sa « rencontre » avec la langue française. Qui semble être à la fois, un choix et un plaisir.

On comprend la complexité de passer d’une langue à l’autre, c’est beaucoup plus complexe qu’une simple traduction d’un mot pour un autre, les subtilités de chaque font qu’il est complexe de trouver les mots justes – dans une langue qui n’est pas la sienne – sans trahir ses sentiments et ce que l’on veut véritablement dire.

Elle nous raconte comment elle a appris notre langue, avec nombre d’anecdotes. C’est très drôle, sans sourire, sans imaginer Lauren Collins en train de répéter – en boucle – à voix basse, dans un tramway à Genève « mon conjoint ».

Au-delà de sa vie, l’auteure nous parle des langues, avec nombre de références historiques. Un exemple parmi tant d’autres, Aux États-Unis, avant la Première Guerre mondiale, 65 % des élèves de lycées suivaient des cours dispensaient dans une langue étrangère, après la Seconde Guerre mondiale, ils n’étaient plus que 36 %.

C’est un livre… positif… comme on aimerait en lire plus souvent, c’est drôle, humoristique réel et touchant en même temps.

Le livre s’achève par un examen au consulat de France à Genève pour obtenir le droit de vivre en France, que Lauren Collins obtient.

En un peu plus de 300 pages, Lauren Collins nous entraîne dans sa vie, on a l’impression d’avoir partagé de bons moments avec Lauren, Olivier et leur fille.

Lost in French, un ouvrage à lire sans hésitation.

Pour vous procurer Lost in french, cliquez ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*