InfosRéflexions
A la Une

L’histoire mensongère ne se refait pas

Je reçois une alerte « Les milliardaires chinois ne se sont jamais aussi enrichis ». Ceci explique peut-être cela.

Autrement dit, il y a certainement au lien de cause à effet concernant le retour, non forcé, de nos riches bien à nous.

Il n’a pas été foutu de donner une ligne de conduite.

Mais, maintenant, il vient faire la leçon aux pays européens de n‘être pas cohérents dans leur politique de dépistage de la Covid.

Même médecins, ceux qui se congratulent au sein de l’Oms n’échappent pas au sur-moi enflé des crânes d’œufs se calfeutrant dans ses bureaux ouatés.

Lu sur ce qui se voulait, peut-être, être un titre à la une en forme de pub : « il vaut mieux un robot qu’un mauvais manager » .

Outre que cela se discute, le contraire dans on inverse en retour de boomerang ne serait-il pas exact et plus porteur d’espoir de l’avenir ? L’on est rassuré le de la balance judiciaire s’associe avec son homologue de l’intérieur pour utiliser le même mot : « il y avait fatwa » dans l’acte de décapitation du professeur qui n’était pas noble pour autant.

Mais il était riche de son savoir objectif, ce qui n’a pas plus à des terroristes fous de sang de leur religion dévoyée comme l’aurait dit, ou plutôt,l’a dit mon premier.

Mais réfléchit à voir comment resserrer les mailles du raquette ne comportant aucun trou.

S’il pense, alors l’on est rasséréné.

Ce découvert de dossiers du Conseil Constitutionnel d’il y a plus de 25 ans ne va pas risquer de redorer le blason des politiques.

Il est maintenant avéré que les campagnards d’une certaine droite, dont l’un a été au poste suprême, avaient largement dépassé la tirelire amicalement accordée pour qu’il fasse campagne à la hauteur de leurs ambitions.

Mais qu’il soit de factures non déclarées et d’argent de dessous la table, si l’on avait su cela ce gars n’aura pas gouverné.

La France aurait agi différemment.

Cela ne veut pas dire que les milliardaires auraient été plus pauvres, ni que l’on n’aurait pas chanté au revoir M. Le professeur.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.