InfosRéflexions
A la Une

Les transporteurs aériens subissent de plein fouet la crise due au Covid-19

Air France-KLM a perdu 1,8 milliard d’euros au premier trimestre 2020 à cause de 15 jours d’arrêt total de son activité, on peut imaginer sans mal quel sera le montant des pertes au cours du second trimestre, avec une baisse de 95 % de son activité, bien que quelques avions prennent l’air,

Le groupe, contrairement à d’autres est assuré de survivre grâce à l’appui financier de ses actionnaires publics la France et des Pays Bas.

L’État français s’est engagé à procurer 7 milliards d’euros à Air France, sous forme de prêts garantis, mais des prêts il faut les rembourser, les Pays bas apporteront 4 milliards à KLM, sous une forme non précisée, mais probablement aussi sous forme de prêts garantis.

Air France a aussi obtenu la prolongation jusqu’en décembre 2020 des mesures de chômage partiel pour toutes les catégories de personnel, qui réduiront les pertes d’exploitation de l’exercice.

À court terme, la direction d’Air France compte sur une lente reprise de l’activité de l’été 2020, avec la levée progressive des restrictions aux frontières, cependant son activité, telle qu’espérée sera en baisse de 95 % au cours du second trimestre, par rapport à une activité normale, au troisième trimestre, elle prévoit une légère amélioration, avec un recul de 80 % seulement, par rapport à 2019.

Selon ses prévisions, qui semblent bien optimistes, le trafic passager ne devrait pas revenir à son niveau d’avant la crise avant plusieurs années, car entre-temps les habitudes changent et les mesures qu’il reste à prendre pour lutter contre le réchauffement climatique, produiront des effets négatifs sur le trafic aérien, qui ne sera jamais plus celui des années d’avant.

La compagnie devra tailler dans ses effectifs et, comme cela sera le cas partout ailleurs, il sera difficile au personnel de se recaser, en rendant difficile des plans de départs volontaires, faute d’une mobilité suffisante.

Le président d’Air France devra préciser les mesures à prendre en même temps que les contours du nouveau « plan stratégique et de reconstruction du groupe » attendu en juin.

Booking.com

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.