IdéesRéflexions
A la Une

Les médecins se doivent de soigner tout le monde

Un médecin sans doute fier de son sens totalitaire, estime, lui chef partisan sa seule cause, que le port du masque partout a le mérite de la simplicité.

Les moutons qui pullulent nos villes et campagnes n’ont pas ainsi à déterminer les endroits où ils doivent porter le masque protecteur – à propos, une étude financée par l’Oms révèle tout de même ses doute sérieux sur l’inutilité du port du masque ; chut faut pas le dire.

C’est vrai que les mêmes perdent la tête au volant de leur voiture pour choisir leur vitesse à 20, 30, 50, 70, 90, 110 ou 130 selon l’indication portée sur des panneaux bien visibles.

Lorsque l’on a de tels crétins comme enseignants, il ne faut pas s’étonner du manque de bonnets d’âne pour le troupeau égaré.

Un médicament semble avoir éprouvé redoutablement son efficacité dans la remise en forme des malades de la Covid.

Ce n’est pas le clown triste auguste qui vous dira le contraire.

Déjà chez lui, seuls peuvent en bénéficier les puissant y compris ceux qui sont embourbés dans les dettes.

Voilà qu’en Outre Manche, ce médicament fera l’objet d’une dose de prescription dont les bénéficiaires seront sélectionnés.

A ce jour, ceux-ci seront les plus atteints en hospitalisation par manque d’approvisionnement ; et demain ? Mais, visiblement, ce médicament ne soulage pas des âneries au contraire peut-être est-il facilitateur d’exacerbation de la personnalité intrinsèque de chacun.

En tout cas, l’auguste clown triste d’outre atlantique continue à prendre la pleine mesure de lui-même.

Il coupe les vivres à ceux qu sont dans le besoin.

Et, dit-il, il reviendra aux discussions pour les faire lorsqu’il sera réélu.

Il veut donc continuer à faire croire que lui seul est dans la possibilité d’agir et ceux qui tomberont dans la pauvreté ne seront que des dommages collatéraux de sa sale guerre de tranchées.

Les américains vont-ils enfin comprendre ??

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.