Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Les adolescents européens consomment plus de cannabis et moins de tabac et d’alcool

Ici on parle des 35 pays du continent européen et non pas uniquement des Vingt-Sept de l’Union européenne. C’est dans le cade d’un projet européen d’enquête en milieu scolaire sur l’alcool et les autres drogues que l’Espad a interrogé en 2019, près de 100 000 jeunes âgés 15 à 16 ans dans 35 pays du continent européen.

Au total, 16 % des jeunes de 15-16 ans interrogés déclarent avoir consommé au moins une fois du cannabis au cours de leur vie, ils étaient 11 % en 1995.

Ils consomment de moins en moins de tabac et d’alcool, mais sont plus attirés par le cannabis, tandis que se développent de nouvelles conduites addictives en ligne, alerte une étude européenne publiée le 12 novembre.

L’étude fait apparaître une baisse régulière de l’attrait des jeunes pour la boisson, principalement en raison du durcissement des lois sur la vente d’alcool aux mineurs, tout en restant encore élevé, en moyenne plus des trois quarts des ados de 15-16 ans ont consommé de l’alcool au cours de leur vie et près de la moitié en ont consommé au cours du dernier mois, contre 63 % en 2003, par contre le « binge drinking » est en baisse.

Actuellement, à partir de la classe de seconde, l’usage quotidien de la cigarette concerne 10 % des jeunes de 15-16 ans en Europe, soit deux fois moins qu’il y a vingt-cinq ans, avec des variables considérables d’un pays à l’autre, en France 22 % des adolescents ont fumé au moins une cigarette au cours du mois écoulé.

Après avoir consommé au moins une fois dans leur vie du cannabis, la consommation fréquente, une fois par mois est significativement en hausse, par contre, celle plus fréquente qu’une fois par mois, se limite en France à 4 % des adolescents, conte 15 % en Italie.

Fumer du cannabis fait moderne et gagne du terrain, à fur et à mesure de la légalisation de sa consommation auquel aucun pays n’échappera avec le temps et ce au détriment de la consommation d’alcool et de tabac.

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.