Bibliothèque

Le syndrome de la mouche contre la vitre de Liliane Holstein chez Josette Lyon

Josette Lyon nous propose, de Liliane Holstein, Le syndrome de la mouche contre la vitre : Comment décrypter les messages de l’inconscient pour mieux vivre et reprendre le contrôle de sa vie.

Liliane Holstein psychanalyste pour adultes, couples et enfants nous entraîne dans l’univers extraordinaire de la compréhension des sentiments humains et de leurs mécanismes psychiques. Elle est l’auteure du Burn out parental et de La magie du couple heureux, parus chez le même éditeur. Installée à Boulogne-Billancourt.

Une fois n’est pas coutume, je vais laisser la plume à une lectrice, Mina, pour nous parler de « Le syndrome de la mouche contre la vitre ». Effectivement, lorsque Mina a vu cet ouvrage, sa couverture et son titre ont éveillé sa curiosité, alors je lui ai prêté l’ouvrage pour qu’elle nous le présente.

La curiosité du titre passé, puis j’ai tourné le livre et j’ai lu le résumé, et ça a confirmé mon choix ; oui ça me parle, et oui j’ai vécu quelques mêmes scènes évoquées dans le livre, oui il m’arrive de reprendre les mêmes échecs de comportement, et je me suis dit c’est peut-être la faute de mon inconscient, et si j’arrive à connaître ce « grand manipulateurs » j’en ferai mon allié, et je pourrais enfin comprendre le pourquoi du comment de mon comportement face à certains faits.

J’ai aimé l’idée de l’exemple du : syndrome de la mouche contre de la vitre, c’est intrigant, car je l’ai déjà observé le fait plusieurs fois, l’auteur nous renvoie à l’enfance, et je me vois moi aussi observant une mouche prise au piège ; aveuglée par la lumière, et rêvant de liberté, elle venait se cogner contre la vitre, courageusement elle reprenait son envol, espérant sans relâche, trouver la sortie, jusqu’à l’épuisement.

L’auteur nous culpabilise sur le fait que nous restons spectateurs de ce tragique événement, parce que nous n’avons pas pris l’initiative d’ouvrir la fenêtre, et d’aider la mouche à trouver son chemin.

Par contre la, Liliane Holstein se positionne face au lecteur, pour montrer comment ce fait d’ouvrir la fenêtre pour la mouche, l’a inspiré dans sa quête d’aider les gens à ouvrir un maximum de fenêtres afin d’apprendre les fonctionnements psychologiques humains, et les aider à résoudre leurs problèmes.

Et elle nous pose la question : « vous arrive-t-il de vous sentir pareillement à cette mouche épuisée dans ses vaines tentatives pour se libérer ?… »

Puis développe sur le but de ce livre qui est :
1- vous permettre de comprendre pourquoi la fenêtre reste fermée,
2- vous donner la clé pour vous libère.

Et là l’auteure à toute mon attention, j’ai envie de la suivre, et de l’écouter car elle va m’aider à comprendre par moi-même, qu’elle fenêtre de mon inconscient je dois ouvrir pour me libérer.

J’ai enchaîné la lecture de page en page, tout me semblait logique et pertinent. Des lignes aérées, des questionnements encadrés, et des réponses qui viennent toutes seules comme une évidence, après s’être posé les vraies questions par rapport à un évènement : comme l’échec dans une relation amoureuse, ou la prise de poids, l’éducation des enfants, l’alcool…

J’ai pu comprendre ce qu’est l’inconscient. Où se trouve ce petit diable dans la tête qui nous fait faire des bêtises, et qui intervient à un moment donné dans notre vie comme un voile sur la mémoire, et on agit un peu sans se rendre compte, sans avoir été partie prenante.

Il paraît là que l’inconscient est le principal acteur, et qui par le tour de passe-passe d’une situation difficile vécue à l’enfance, l’inconscient conservera un amalgame excitation-plaisir/parent-amour, mais alcoolique.

Puis, l’auteure nous explique les raisons du manque affectif, et la carence affective chez les parents, puis la rencontre amoureuse, qui selon l’auteur est organisée par l’inconscient.

J’ai aimé cette image « les deux inconscients en présence se choisissent au premier regard, en fraction de seconde. Il ne leur en faut pas plus pour se connecter comme en système wifi… »

Et puis l’auteur nous cite quelques exemples de patients qu’elle a aidés à retrouver pourquoi ils ont tendance à répéter les mêmes erreurs, en cherchant dans leur tendre enfance, et même dans leur vie de fœtus ; cas de la dame qui a peur de prendre un bain moussant.

Ce que j’ai retenu : avant jamais je n’aurais consulté un psychiatre en cas de doute sur un problème, maintenant j’ai changé d’avis, et je suis prête à consulter en cas de problème.

J’espère que Mina vous aura donné envie, comme à moi, de lire « Le syndrome de la mouche contre la vitre » de Liliane Holstein.

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.