InfosRéflexions
A la Une

Le roi du pipeau

L’une des promesses phare des initiateurs de la réforme des retraites est de proposer le minimum vieillesse à 1 000€/mois.

C’est bien, c’est beau, c’est superbe. Mais j’ai comme un doute d’une vague supercherie. La proposition serait avancée pour 2021.

Or, il est prévu qu’en 2020, ce minimum soit porté à 903€ (soit une grande augmentation de 35€ par rapport à 2019).

Si l’on comprend bien, l’inestimable géniale avancée du je vous ai compris se transforme en 62€/mois pour solde de tout compte.

Soit moins de deux ans d’avance… Et lorsque l’on sait que ce minimum s’applique pour une retraite entière qui ne tient pas compte des accidentés de la vie qui devront eux, à ce jour, attendre leur 65 ans révolus pour y avoir droit, l’on se demande bien s’il n’y a pas entourloupe de grossissement de foutage de tête pour rester poli devant ces éminences.

Pour sortir de la problématique des retraites il existe d’autres moyens que de toujours demander à ceux qui font des efforts d’en faire encore plus comptant ainsi sur leur grande expérience.

Un des moyens est d’éviter de tarir les fonds sociaux permettant de remplir à bon niveau les caisses de l’assurance retraite.

Un autre est de demander aux entreprises une majoration de leur taux.

Une autre serait d’assurer le plein emploi pour tous ce qui, je l’ai déjà dit, remplirait la caisse vieillesse tout en soulageant fortement celle du chômage.

Ensuite, s’il faut vraiment allonger le temps de la durée de travail, obliger les entreprises à former leur personnel, longtemps à l’avance, pour leur permettre un transfert à des postes moins pénibles style partage de l’expérience par exemple.

Sinon, visiblement, l’importance du discours du boxeur N°1 de ce gouvernement, faite dans les locaux du Cese, était tellement importante, que notre cher député du coin déjeunait tranquillement avec deux autres comparses à deux tables de la mienne dans un petit resto du coin ; et pas de radio pour la politesse d’écoute…

[amazon_link asins=’B007YYALCC,B07W7YZJQH,B007YYALEU,B07XHWMXBV,B07CZHN96M,B06Y2PRC2Z,B07HFVPPWT,B008PRCI0U,B07G7XR9MW’ template=’ProductCarousel’ store=’notresiecle-21′ marketplace=’FR’ link_id=’c80a39d9-1022-4ad7-9866-e19631ebcc3c’]

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.