InfosRéflexions
A la Une

Le nombre de morts sur la route a baissé de 39,6 % au mois de mars

Nous devons cette situation au confinement, bien qu’en prévision de celui-ci de nombreux citadins se sont précipités en direction de la campagne, dont 1 million de Parisiens et de Franciliens anticipant le départ habituel des vacances scolaires de printemps.

Le pouvoir, faisant peu confiance au civisme des Français avait dépêché 160 000 policiers et gendarmes sur les routes, aux sorties des villes, pour les intercepter et les verbaliser, pas seulement les conducteurs mais aussi chaque passager adulte, en infraction.

Entamé le 17 mars, prolongé depuis au-delà des quinze prochains jours, nous saurons un peu plus, le 13 avril au soir quand le chef de l’Etat aura pris la parole, pour savoir ce qui nous attend.

A en croire le directeur général de la santé le pouvoir constate depuis quelque jours les premiers impacts du confinement, un ralentissement très léger de l’épidémie, alors que selon lui « un très haut plateau semble s’amorcer avec une épidémie toujours très dynamique, toujours très hétérogène, selon les régions ».

Dans ces conditions, il reste indispensable de poursuivre le confinement, surtout à l’approche de ce week-end de fêtes ; qui justifie, une fois de plus la mobilisation d’autant de policier et de gendarmes, sur les routes, alors que nous entrons dans la période des week-end prolongés et qu’il fait beau.

Il semble que l’avis initial du conseil scientifique sur lequel s’appuie le président de la République, d’un confinement d’au moins six semaines, qui nous conduit à fin avril, est bien optimiste.

Dans les jours qui viennent, il faudra résister à la tentation de déplacements ou départs en vacances, avec une météo particulièrement agréable, face à cette douceur prématurée, les contrôles de confinement sont sur le point d’être renforcés dans plusieurs régions.

Dans le cadre de la stratégie du confinement se pose aussi, selon la porte-parole du gouvernement, la question de la généralisation ou non du port du masque , qui fait actuellement l’objet de beaucoup de polémiques, tout simplement, parce on ne sait pas, comment s’en procurer.

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.