Bibliothèque
A la Une

Le Maure m’ a tuer de Marcel Audiard chez Publishroom Factory

Bizarre, pour le moins inhabituel, ce livre qui commence par une litanie des antagonistes.

Suivie d’un prologue en forme de résumé d’une histoire d’un livre que l’on aurait oublié de lire s’il avait existé.

Et le titre est peut-être là pour rappeler une ancienne histoire du sud-Est français.

Poursuivons-donc notre lecture.

Pourtant celle-ci, du moins dans son début, est corsée.

Tant dans le langage des mots fleuris utilisés que les histoires qui s’accumulent sans prévenir gare.

Tout vous tombe dessus, sans aucun respect pour votre qualité de lecteur, avisé certes, mais ce serait bien de ne pas trop en profiter.

On a du mal donc à se situer.

D’autant plus que l’écriture des mots formant phrases courtes est rythmée, aucun arrêt pour souffler.

Pas le temps de toujours tout comprendre d’un français plus guère parlé aujourd’hui même s’il est souvent d’argot à une mode moindre d’un célèbre personnage disparu.

Tout juste si la fin de chapitre autorise de respirer avant de prendre le suivant.

Mais, à la longue, on y prend goût et poursuit ce qui devient marathon.

Pourtant le coup de barre arrive.

Je ne la prend plus.

Je la laisse à ces belles plumes connues qui d’un meilleur savoir que le mien semble encenser l’ouvrage qui chez moi fait des ravages d’incompréhension.

Aussi si cela vous tente, reportez-vous à la quatrième de couverture pour vous laisser aller d’une certaine complaisance.

Moi, j’en ai terminé.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.