IdéesRéflexions
A la Une

Le gouvernement veille

Le gouvernement a des velléités totalitaires en ayant faire introduire en catimini, dans une loi a venir, un article pérennisant l’état d’urgence.

Autrement dit, si le texte passait en ces termes lors des allers retours des deux chambres, le gouvernement aurait la possibilité d’appliquer des restrictions des libertés sans aval des deux chambres.

Vous me direz, comme cela, les habitants desdites n’auront plus qu’à rester se coucher.

De plus est-il vraiment sérieux d’envisager en seconde zone ceux qui n’auraient pas droit à l’accès du fait de ce vaccin ? Le plus hilarant si ce n’était dramatique de l’état de lambeaux que sont nos politiques, ce sont les partis d’opposition de droite extrême et d’extrême droite qui se lèvent droit devant pour défendre nos libertés .

Les opposants de gauche ont l’air aux abonnés absents ou sont complètement inaudibles.

Il a osé, il adit que la victime a raison sur tout.

Dans le sens il le regrette vivement.

Or, effectivement, lesdites ne peuvent avoir tort si ce n’est d’être tombées sous la coupe d’au moins un coupable nettement plus responsable.

L’illuminé dit ne pas aimer la société émotionnelle.

Déjà donner un sentiment à une structure virtuelle fait partie d’un sur-réalisme détonnant.

Mais si c’est pour reprocher à des groupes, constitués de personnes faites de chair et de sang, de faire valoir leurs sentiment face des événement dépassant le quotidien acceptable, qu’il retour s’enfermer à la lanterne.

Le gouvernement dit que la l’extrême droite lui a joué un mauvais en dégainant un tweet d’une mauvaise information.

Le texte de loi vu en conseil des ministres n’était pas destiné a être examiné par les chambres tout de suite mais plutôt une fois le Covid rentré chez lui.

Ouf, la parole de l’illuminé chef de cordée ne sera pas obligé d’aller de l’autre côté du trottoir puisque son engagement sera tenu : la vaccination contre la Covid ne sera pas obligatoire.

Mais pas forcément pour les autres où il se réservera le droit de faire ce qu’il entend faire lorsque cette loi sera imposée pour vote positif.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.