IdéesRéflexions
A la Une

Le doigt mouillé meilleur que dans la confiture

J’adore les experts consultants sur la santé qui parlent autour d’une table sans s’écouter les uns les autres.

Peut-être est-ce la cause du respect de la mise en place des gestes barrières de sécurité, ici la distanciation spatiale.

Ainsi, médecin de santé publique, l’un dit que pour éradiquer la Covid, le couvre-feu ne sert à rien, puisque ce sont les personnes vulnérables qu’il faut, à juste titre, protéger.

Aussi, ce sont ces dernières qu’il faut confiner.

L’autre, consultant éditorialiste de la chaîne regardée, dire tout de suite après :  « le confinement ne vaut rien à l’affaire qui ne sert qu’à casser l’économie et faire mourir tout le monde à petit feu ».

Bel exemple de recherche de compréhension de l’autre.

Et après, les même s’étonneront du comportement des autres qui se tapent dessus sans avoir essayé le dialogue qui devrait être la seule valeur en république saine.

C’est fou tout de même.

Lorsqu’un événement inconnu, que l’on ne maîtrise pas fait changer les individus au plus fort de leurs convictions.

Tenez l’illuminé, auto-proclamé premier de cordée, disait hier encore que l’argent n’était pas cadeau et en vous disant d’aller voir de l’autre côté du trottoir, il ne vous promettait pas d’en trouver.

Un virus arrive, heureusement que ce n’est pas comme la peste, et patatras tous les beaux discours, les belles paroles s’envolent, se dégonflent comme une baudruche dont on aurait honte.

Et c’est ainsi que l’illuminé invente le concept de quoiqu’il en coûte.

Vous me direz qu’il n’y a que les imbéciles qui ne se trompent pas.

Oui, c’est sur, mais en premier de cordée, je ne le suis pas.

Et puis, lorsque l’on demande les effets du couvre-feu qui a déjà perduré ailleurs ? La réponse est qu’il n’est pas possible de savoir car aucune étude n’a été réalisée et qu’il est impossible d’isoler cette mesure parmi les autres mises en place en parallèle…

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.