InfosRéflexions
A la Une

Le casse du siècle

Il avait le pouvoir. Peut-être même celui de faire et défaire le destin.

Une chose est sure que défaire était son affaire.

Peut-être en fera-t-il son mantra.

Pourtant, point de remord perçu, point d’excuse, seules les démissions à l’insu obligatoire de son plein gré sont tombées drues.

Dans ces milieux, madame, monsieur, on ne parle pas on murmure.

Il se chuchotait dans les couloirs ou entre deux bouchées dans leurs pinces-fesses mensuels que si tu vois ce que je veux dire.

La seule mixité ici admise est le téléphone arabe porteur de ragots pour savoir l’état de santé du sous-peuple.

Attendez, ne vous y trompez pas, juste la case en-dessous qui attendent qu’en-dessus les chaises musicales arrivent jusqu’à elle.

Il y avait monsieur, étriqué dans son pouvoir qui le poussait à dire non à madame de venir.

Sans doute de peur qu’elle ne lui fasse de l’ombre dans cet océan de fausse lumière.

Il y avait ce plaisir indescriptible, mais puissant, de besoin de pouvoir d’occuper des postes prestigieux fabriqués que pour les imbus d’eux-mêmes.

Mais ils sont tellement encombrants qu’il faut bien leur faire de la place quelque part.

Et quand on pense que l’on laisse ses sachant faire notre savoir, il y a vraiment de quoi faire peur.

Mais, dans les faits il y a pire.

Certes une purge est en train de se faire.

Les têtes tombent, mais les fauteuils trouveront toujours qui veut s’y vautrer.

Mais à la vérité c’est le système qu’il faut renverser.

On n’est pas à la nuit d’un certain mois d’été, mais les privilèges doivent disparaître.

Tenez, ce là n’a rien à voir.

Mais, en ces temps de vraies pénuries de vaccins où même les personnes dites fragiles ne peuvent recevoir leur(s) dose(s), il est parfaitement scandaleux d’apprendre que le patron des hôpitaux a accordé des passes-droits pour les vaccins.

Mais là encore, c’est le commanditaire qui doit être également aligné.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.