Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Le Bitcoin flirte avec les 10 000 dollars et alors !!!

Les crypto-monnaies sont l’objet de tous les fantasmes depuis de nombreuses années et principalement la plus ancienne qui est le Bitcoin.

La particularité des crypto-monnaies ne tient pas au fait qu’elles soient totalement numériques, aujourd’hui toutes les monnaies le sont. La partie billets et pièces des monnaies, c’est-à-dire la monnaie fiduciaire de l’euro, du dollar, du Yen, de la Livre Sterling, …n’est que le haut de l’iceberg, les monnaies sont principalement scripturales, donc dématérialisées.

En quelque sorte, le Bitcoins et les autres crypto-monnaies sont totalement scripturales, mais elles aimeraient bien être – aussi – fiduciaires en voyant leurs représentations sur la forme de pièces de monnaie.

La différence tient au fait que les monnaies traditionnelles sont sous les contrôles des États ou de groupements d’États comme pour l’Euros, qui en contrôlent le court et l’usage (en France les banques signalent à TRACFIN tout comportement anormal d’un client), alors que les crypto-monnaies sont sous le contrôle de personne.

Comme toutes les monnaies, les Bitcoins (ou autre) peuvent être utilisés pour des transactions douteuses (trafic de drogues, d’armes, … chantage …).

La plus importante différence est l’instabilité des courts des crypto-monnaies. La stabilité d’une monnaie est primordiale pour les transactions internationales.

Effectivement, si une entreprise Européenne achète des biens aux États-Unis, elle se mettra d’accord sur un prix en dollars, qu’elle réglera dans X semaines ou mois.

Actuellement 1 dollar vaut 0,85 euro, dans quelques mois, sauf effondrement économique, le court sera à peu près le même, on ne peut pas se retrouver avec 1 dollar vaut 5 euros ou 1 dollar vaut 0,1 euro. C’est impossible.

En revanche, si je conclus un contrat en Bitcoins, pour par exemple 10 bitcoins. Aujourd’hui ça fait environ 100 000 dollars, mais demain, même à très court terme dans une semaine ou même quelques heures.

A titre d’exemple, à minuit, le court était proche de 9500 euros pour 1 Bitcoin, et ce matin à 8h00 (28/07/2020) il était de 9300 euros. Ça fait une sacrée différence en quelques heures.

Ceux qui fantasment sur le fait que le Bitcoin a atteint les 10 000 dollars, sont les mêmes qui avaient fantasmé il y a quelques années avec le court record de 20 000 dollars.

La fluctuation de ces cryptomonnaies est due à quelques spéculateurs qui tirent les ficelles et font varier les courts au gré de leur humeur.

D’ici peu, le Bitcoin peut très bien atteindre les 50 000 dollars ou retomber à 5 000 dollars. Il n’y a aucune logique financière.

Ceux qui ont acheté du Bitcoin à 20 000 dollars il y a quelques années, alors quelques fanatiques la voyaient gripper rapidement à 100 000 dollars, en sont toujours pour le frais.

Le Bitcoins flirte avec les 10 000 aujourd’hui et alors tout est possible pour demain. Ce qui est certains, est que le court ne fonctionne pas avec un effet cliqué où chaque palier est acquis.

Que les gourous des cryptomonnaies arrêtent de fantasmer en criant « victoire le Bitcoin a franchi la barre des 10 000 dollars », c’est juste de la spéculation qui ne prouve rien pour demain !!!!!

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.