Accueil / Bibliothèque / L’art subtil de s’en f*utre de Mark Manson chez Eyrolles

L’art subtil de s’en f*utre de Mark Manson chez Eyrolles

Eyrolles nous propose de Mark Manson, L’art subtil de s’en f*utre (un guide à contre-courant pour être soi-même).

Mark Manson est un blogueur star, suivi par plus de deux millions de lecteurs.

L’art subtil de s’en foutre est la version traduite en français par Sabine Rolland de « The Subtle Art of Not Giving a F*ck »

L’auteur prend le contre-pied de ce que l’on entend à longueur de journée : Sois plus heureux. Sois en meilleure santé. Sois plus intelligent, plus rapide, plus riche, plus sexy, plus productif. C’est un stop à la pensée toujours positive.

Mark Manson explique « Soyons honnêtes : parfois tout va de travers, et il faut faire avec. »

L’ouvrage est composé de 9 chapitres, où l’auteur nous met face à la réalité de la vie.

Tout commence par « Don’t try » ou en français « n’essaye pas ». Toutes les autres tires des chapitres sont en Français, comme je ne crois pas à l’erreur, c’est certainement une fausse erreur pour nous montrer – une fois de plus – que rien parfait et que l’on peut oublier de traduire un titre (mais ce commentaire n’engage que moi).

Cet ouvrage n’est pas une copie de son blog, mais l’enseignement qu’il en retire. Depuis quelques années, à travers son blog, Mark Manson explore les aspirations délirantes qui déforment notre perception du monde.

L’art subtil de s’en f*utre est plaisant à lire, truffé de conseils, de points de vue, de descriptions de notre société (qui nous sans cesse à être parfait et même mieux que cela). Une écriture à la fois sérieuse et humoristique.

Et puis, l’auteur nous fait part de son propre vécu, il écrit

« Ça me gonfle que mon frangin ne réponde pas à mes textos ou à mes mails. »
Pourquoi ?
« Parce que j’ai l’impression qu’il n’en à rien à foutre de moi. »

Et ainsi de suite, Mark Manson va partir dans un délire autour de son frère, des textos et de sa famille.

Tout le développement mélange langage écrit et langage parlé, c’est cocasse et à la fin livre, effectivement, alors qu’on essaye d’être de mieux en mieux, on se dit « et merd… ».

A lire sans hésiter.

Pour vous procurer « l’art subtil de s’en f*utre », cliquer ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com