InfosRéflexions
A la Une

L’arnaque du siècle

Puisqu’il faut en (re)parler, (re)parlons-en. Il semble que la réforme des retraites imposée par ce gouvernement soit l’arnaque du siècle supérieure à celle qui a prévalu à l’élection de son responsable.

D’un côté, l’on se sert facilement des prévisions démographiques pour annoncer que demain il n’y aura plus beaucoup d’actifs par rapport au reste de la population.

Certes le renouvellement ne se fait plus au rythme antérieure et les vieux ont le culot de vouloir, et c’est pire de réaliser, vivre plus longtemps.

Mais, en contre-partie, les puissants actuels non jamais vraiment fait une réforme pour éradiquer cette peste qu’est le chômage.

Il ne faudrait surtout pas décourager le patronat ; ce bel aréopage social qui n’a jamais d’aigrefins en son sein (toute digression sur un autre sujet de saison sera puni).

Pourquoi une arnaque ? Si vous en aviez pris le temps de lire mes précédents, vous auriez su mes doutes certains de l’astuce de l’âge pivot qui serait nécessairement retiré pour faire passer tout le reste en pertes et profits.

Pertes pour les salariés et indépendants concernés, profits pour les puissants qui ne veulent qu’une chose : des êtres serviles pour les servir comme jadis un grand patron de télé invoquant le temps de cerveau disponible de ses clients.

Le minimum retraite promis à 1 000€ dès 2022 serait porté à 85 % du smic de demain en 2025.

Si l’on compare avec aujourd’hui, cela ferait 1 305€ ; bonjour le cadeau révolutionnaire même si tout plus est toujours bon à prendre ! Mais, surtout, pour toucher, il faudra prétendre à faire valoir une retraite à taux plein et pas question de demander son bénéfice avant l’heure puisque le malus fera son apparition.

Un autre point suspect : les principaux gagnants seront ceux qui auront travaillé à temps très partiel toute leur vie professionnelle.

aujourd’hui, ils auraient le minimum à 865€, demains ce serait 1 000€ de quoi, a priori, hurler de joie.

Mais, est-ce que cela voudrait dire chez ces grands prévisionnistes que le marché de l’emploi va prendre un autre plis et que le travail à temps plein est fini comme l’est le CDI ?

[amazon_link asins=’B07HVBM3BM,B00ISQRK9C,B07S3QXDXL,B07DRK7FR4,B0035LRU9A,B0792TPV8M,B017NFG094,B003VN3R44,B00Z9Q7P9Y’ template=’ProductCarousel’ store=’notresiecle-21′ marketplace=’FR’ link_id=’6af527f0-94fb-4067-abc0-5030ba6ea96f’]
Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer