Accueil / Réflexions / L’argent est là où il est…

L’argent est là où il est…

C’est déjà les radars mobiles confiés à une société privée en Normandie qui sévira dès janvier 2018 pour souhaiter la bonne année de vœux.

Il semblerait que soit également acquis la limitation sur nationale à deux axes non séparés, à 80Km/h.

Sur que les radars privés vont en saliver jusqu’à baver devant tant de monnaie à venir même si par contrat le solde gouvernemental sera conséquent.

Pourtant, la tentative d’essai réalisée sur quelques routes secondaires n’ont pas permis de constater que l’objectif pourrait être atteint de moins de morts sur les routes.

Mais, chut, il ne faut rien en dire, les résultats totaux ne seront pas dévoilés.

Ainsi, le gouvernement et son chef à une tête peut continuer à jouer les fiers à bras en vantant ses mérites de faire pour défaire la sinistralité violente des routes.

Une chose est bien acquise, c’est que les rentrées de sous sous en bons euros ne vont pas manquer ; toujours utile pour boucler les fins de mois.

A propos, il est consternant de constater dans les chiffres que 1 % des français les plus riches possèdent seulement 11 % de la richesse nationale.

Or, dans le pays d’Outre Rhin tant aimé de notre impérieux, les vrais riches détiennent eux 13 %.

Mais c’est moins bien que ce beau pays qui se dit encore communiste et arrivant à 14 %.

Toutefois, le méchant capitaliste d’Outre Atlantique est à un heureux 20 % à égalité avec un ancien qui chante encore l’Internationale, nos amis de toujours les russes.

On comprend mieux, dès lors, la politique pratiquée par notre élu minoritaire en France mais pas dans la minorité de la secte des riches.

Enfin, nous pouvons être fiers d’être dans un pays dont le vrai chef d’état a tout compris et qu’il sait bien, lui, que si après il veut survivre, il doit tout au long de son mandat rester auprès des vrais maître de France.

Carrière personnelle oblige pour ne pas désespérer sa famille recomposée.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*