Accueil / Infos / L’apprentissage du Code de la route

L’apprentissage du Code de la route

En France, il existe un Code pour tout, le plus ancien, le plus connu venant du droit Romain et remis au goût du jour par Napoléon est le Code Civil.

Si tout le monde n’a ni l’occasion, ni l’utilité de feuiller les différents Codes : Civil, Pénal, … il y en a un que la plupart d’entre nous ont appris par cœur (du moins dans une forme simplifiée et illustrée) c’est … le Code de la route. Apprentissage obligatoire pour pouvoir passer et réussir la phase théorique de son permis de conduire.

Le Code de la route est un code comme les autres et il évolue comme les autres et aujourd’hui, on peut le réviser en ligne avec https://codedelaroute.io/

À l’époque où j’ai passé mon permis de conduire, on avait juste un petit livre pour apprendre le Code de la route et l’unique endroit où l’on pouvait s’entraîner, c’était les cours collectifs à l’Auto-Ecole (je me souviens, il y avait une salle, un écran, un projeteur de diapos et on répondait en cochant des cases sur une feuille de papier. Au rythme d’une seule série de questions par semaine).

Mais, la fin du XXème siècle et le XXIème ont apporté – grâce à internet – des possibilités nouvelles.

Il existe des sites, tel que https://codedelaroute.io/ que je testai pour vous en parler, où l’on va pouvoir s’entraîner, au calme avant de passer l’épreuve réelle.

Le fonctionnement de ce site est dynamique, fluide, et le contenu des questions a été élaboré par des professionnels de l’apprentissage du Code de la route et de la conduite qui se sont inspiré des questions de l’examen officiel.

Dans l’apprentissage du Code de la route, il n’a pas de secret, il faut apprendre et surtout s’entraîner en répondant à des séries de questions similaires à l’examen officiel.

Ce site permet de réviser de n’importe où. Il suffit d’avoir une liaison internet et un ordinateur (Pc Windows ou Mac), une tablette ou un smartphone. On a un moment de libre, le temps de répondre à une série de questions ou de regarder une vidéo en 3D de mise en situation.

Cet entraînement aux questions est primordial, on peut connaître le Code de la route par cœur et se planter le jour de l’examen.

Il est important, au-delà des connaissances, de bien assimiler les tournures de phrases des questions, de bien savoir examiner (en quelques secondes) les photos qui les accompagnent.

Je me répète, mis à part l’entraînement, je ne vois d’autres solutions. Et on ne se prépare jamais trop. Il faut aller à cet examen théorique en ayant parfaitement assimilé la tournure d’esprit des questions. Il n’y a rien de compliquer dans l’apprentissage du Code de la route et ce site va permettre de s’entraîner encore et encore.

Par ailleurs, un site comme https://codedelaroute.io/ va également permettre à ceux qui ont passé leur permis, il y a déjà un certain temps, de se remettre à niveau. J’ai passé mon permis en 1978, c’est étonnant le nombre de panneaux qui n’existaient pas à l’époque. À cette époque, la vitesse était limitée en ville à 60 km/h et c’est passé à 50 km/h.

Un site comme celui-ci propose, notamment, des vidéos de mises en situation en 3D et 1 500 questions similaires à celles rencontrés lors de l’examen réel. Indispensable aux novices qui se préparent passer l’épreuve théorique (ils augmenteront leurs chances de le réussir du premier coup) et https://codedelaroute.io/ sera utile à tous les conducteurs pour se remettre à niveau (même si cela n’est pas obligatoire).

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.