CommuniquésOrganisationRéflexions

La start-up Mila obtient le marquage CE pour son jeu musical

Mila, start-up issue de l’École Polytechnique dédiée à la prise en charge des troubles spécifiques d’apprentissage chez l’enfant, annonce avoir obtenu le marquage CE en tant que dispositif médical pour Mila-Learn, thérapie numérique destinée à la rééducation par un entraînement cognitif et rythmique du trouble spécifique des apprentissages, tels que la dyslexie, qui concerne près de 7 millions de personnes en France.

Cette étape cruciale, fruit du travail d’une équipe pluridisciplinaire (pédopsychiatre, neurologue, orthophoniste, musicologue, développeur de jeux vidéo, ingénieur, psychologue…), permet une mise sur le marché de Mila-Learn en France et sa disponibilité en Europe. En 2023, Mila prévoit de commercialiser Mila-Learn aux Etats-Unis après avoir obtenu l’autorisation de la FDA (Food and Drug administration).

Afin que les familles puissent intégrer le jeu dans le parcours de soins de leurs enfants sans avancer de frais, Mila a pour objectif que les complémentaires santé et, à terme, l’Assurance maladie prennent en charge les coûts de licence de Mila-Learn.

Accompagné de ses parents, l’enfant réalise des sessions d’exercices d’une durée de 25 minutes, à son domicile, mettant en scène des personnages ludiques et colorés, conçus pour stimuler ses capacités de lecture, son attention, sa mémoire de travail, son analyse visuo-spatiale, sa planification et ses capacités d’inhibition.

Dans sa version initiale, Mila-Learn a déjà été utilisé par plus de 6 000 enfants dans un contexte sanitaire marqué par les difficultés d’accès aux soins. Actuellement, le jeu fait l’objet d’une e?tude clinique de phase 3 à l’échelle nationale en partenariat avec l’hôpital de la Pitié-Salpétrière pour mesurer son effet thérapeutique.

« L’obtention du marquage CE est une étape clé pour Mila. Nous sommes plus que jamais mobilisés pour démontrer la plus-value clinique importante que Mila-Learn peut apporter dans le parcours de soins des enfants ayant des troubles des apprentissages. Les partenariats avec les mutuelles, au cœur de la stratégie de Mila, contribueront à ce que les familles concernées bénéficient du dispositif sans avancer de frais », déclare François Vonthron, fondateur et président de Mila.

A propos de Mila

Fondée en 2018 et issue de l’École polytechnique, Mila est une start-up spécialisée dans le développement d’outils de rééducation par la musique à destination des enfants atteints de troubles «dys». Associant neurosciences et technologies de personnalisation, les technologies mises au point par Mila visent à favoriser l’autonomie et l’estime de soi des enfants, en complément de leur suivi en orthophonie. Suivant une méthodologie scientifique rigoureuse, plus de 6 000 familles et plus de 1 000 professionnels de santé et associations de patients ont contribué à l’évaluation et à l’amélioration de Mila-Learn, premier outil thérapeutique développé par l’entreprise. Basée à Paris, Mila a levé 4M€ début 2021 auprès de Kurma Partners, BNP Paribas Développement et BpiFrance, via son fonds Patient Autonome.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page