Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

La paralysie de la Chine perturbe l’activité mondiale

La France n’y échappe pas

L’industrie mondiale est dépendante des matières premières, des fournitures et des pièces détachées, venant de Chine, impossibles à obtenir ailleurs, avant l’épuisement des stocks, sans parler des productions en flux tendu, déjà bloquées.

Citons simplement les « terres rares » destinées à l’électronique qui n’existent pas chez nous, est des médicaments essentiels comme le paracétamol, fabriqué en Chine, notamment indispensable pour le traitement des malades atteint du Covid-19, le Coranovirus apparu il y a un mois en Chine, dont les stocks seront vite épuisés.

Toutes les usines tournent au ralenti, les unes fautes de matières premières et de pièces détachées et celles dont tout ou partie de la production est destinée à la Chine.

C’est là où l’on s’aperçoit que la Chine, avec ses 1,6 milliard d’habitants n’est plus un pays en voie développement, quelle a rattraper son retard avec une puissance de production inconnue ailleurs, qu’elle était sur le point avant l’arrivée de cette épidémie, qui met tout en cause.

L’une des conséquences immédiatement visibles est l’absence de touristes Chinois, dont plus de 2 millions sur 150 millions, sont venus en France en 2019 et qui devaient être 200 millions, à sillonner le monde.

En France, ces visiteurs venus du loin, dépensent plus en achats que ceux qui viennent d’ailleurs, bon nombre d’hôtels, de restaurants et de magasins sont préparés pour leur accueil, en constatant dès à présent leur absence.

D’après le ministère de l’économie, l’épidémie apparue fin janvier, dont on n’a pas encore mesures la cascade de conséquences en France, devrait nous couter 0,1 point de croissance, alors qu’il est encore impossible de connaitre le nombre d’entreprises directement ou indirectement touchées par cette situation, tant qu’on ne connaitra pas son impact réel.

Pour rassurer les entreprises, Bercy a annoncé le maintien des mesures destinées à soulager la trésorerie des entreprises mises en place à la suite du mouvement des gilets jaunes et des grèves contre la redorme des retraites sous la forme habituelle de l’étalement des charges, et mise en place de mesures d’activité partielle.

Ces dispositions sont nécessairement parcellaires et sont complétées par des appels à la solidarité des donneurs d’ordre, avec la possibilité de considérer cette épidémie comme un cas de force majeure, au regard des contrats, dans la mesure où toutes les conditions, pour leur qualification sont réunies, ce qui n’est pas impossible.



Booking.com

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer