Réflexions

La migration est l’avenir mon frère

Au moment où l’on parle de meilleure répartition des richesses, peut-être devrait-on s’intéresser à celles données à certes des stars du football dont l’intérêt artistique n’a de valeur que la vague du marché financier sur laquelle il s’exporte allègrement.

En France, rien qu’en France, certains de ligue 1 gagnent entre 500 000€ à 3 060 000€/mois.

L’on ne sait pas trop si des impôts sont payés dessus.

Mais ce dont on est sur que des bonus intéressants sont versés sans compter les à côtés publicitaires… bien entendu, il y a des soutiers, mais la différence est belle avec le salaire moyen de 1 000€ touchés par le quidam de tous les jours qui n’hésitent pas s’enflammer avec leur cartes bancaires pour se payer une place dans les gradins à défaut de gratin.

Hier, l’on disait qu’il fallait bien que ces gens gagnent très bien leur vie puisque professionnellement leur vie était courte, mais aujourd’hui ? Et comme il s’agit quasiment que de professionnels immigrés, ce doit être eux que visait la patronne cheffe de son parti parricide d’extrême droite en affirmant les petites injustices quotidiennes de la vie qui permettaient, permettent selon elle à un migrant de toucher plus qu’un retraité qui a travaillé toute sa vie.

Or, puisqu’elle désire mettre les pieds dans le plat, aidons-la afin de ne pas se m »langer les pâtes et risquer de passer pour des nouilles mal rouler dans la farine.

Le minimum vieillesse est de 868,20€ mensuel.

Oui, c’est peu, vraiment trop peu.

Mais c’est tout de même beaucoup plus que le maximum de ce que peut toucher un migrant dans son mois à vivre, soit : 229,40€.

Ceci dit, le minimum vieillesse peut également concernant un migrant, mais il ne peut être débarqué fraîchement (à quel âge l’on n’est plus frais?) vu le temps plus que nécessaire pour tenter espérer l’obtenir.

Ce serait bien que les politiques, quelque soit leur bord, décide une bonne fois pour toute de ne pas dire d’âneries ou les laisser entendre.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer