Bibliothèque

La grande grippe de John M. Barry chez Alisio

Alisio Histoire nous propose, de John M. Barry, La grande grippe (comment la grippe espagnole est devenue la pandémie la plus meurtrière de l’histoire).

John M. Barry est un historien, journaliste et auteur américain. Spécialiste des épidémies, il conseille plusieurs organismes privés et publics pour préparer le monde à réagir à une nouvelle pandémie. Son livre La Grande Grippe, reconnu Meilleur livre de l’année par l’Académie nationale des sciences des États-Unis, est considéré comme l’ouvrage de référence sur la grippe espagnole.

Alors que la vie, un peu partout dans le monde, est perturbé par la Covid-19 dû au coronavirus SARS-CoV-2, John M. Barry nous entraine dans une autre pandémie, bien plus terrible, qui a sévi il y a 100 ans : la grippe espagnole.

Au plus fort de la Première Guerre mondiale, un nouveau virus grippal fait son apparition dans un camps militaire du Kansas. Un an plus tard, il s’est propagé au monde entier, causant la mort de 50 à 100 millions de personnes sur une population mondiale de 1,8 milliard. Plus que la peste noire en un siècle, plus que le sida depuis sa découverte. Entré dans l’histoire sous le nom de grippe espagnole, ce virus place pour la première fois la science et le pouvoir politique face au défi d’une pandémie.

L’auteur nous entraine dans une enquête, où il décortique en détail tout ce qui s’est passé depuis son apparition aux États-Unis. De cette lutte jour après jour pour venir à bout de terrible fléau.

John M. Barry aborde les modes de recherche pour lutter contre ces virus et se préparer à l’arrivée virus.

Comme aujourd’hui avec la Covid-19, 7 à 8 segments du virus de la grippe espagnol serait d’origine animal, aviaire dans ce cas.

 La leçon à tirer de l’épidémie de 1918 est à la fois simple et la plus difficile à appliquer : les dirigeants doivent conserver la confiance du public. Pour ce faire, il ne faut rien déformer, ne pas déguiser les faits, ne manipuler personne. Lincoln l’a dit le premier, et le mieux : « Un dirigeant doit rendre concrète toute l’horreur de la situation. C’est la condition pour que les gens soient capables de l’affronter. »

Un ouvrage passionnant, où la personne principale est miniature, la grippe espagnole que John M. Barry traque dans les moindres détails.

A la lecture d’un tel ouvrage, on ne peut que prendre du recul face aux contraintes subi à cause de la Covid-19, qui n’est pas le virus de la grippe espagnol et face auquel nous avons une médecine beaucoup plus performante que celle d’il a 100 ans.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.