PolitiqueRéflexions

La force fait loi

Sans doute vous ais-je déjà parlé de ces stupidités de bons à rien que sont certains députés, sénateurs ou membres à part entière des élites politiques de vote des lois afin de permettre à ceux qui nous polluent et nous tuent de persévérer dans leur effort d’argent crasseux.

Souvent l’excuse de ce semblant de laxisme est la réponse au chantage à l’emploi : tu m’interdis ce produit, je mets à la porte de ton pôle emploi mon stock de marchandises de salariés qui rejoindra les bataillons des manifestations.

Bien entendu, comme ces gens la n’ont aucune imagination, il ne leur est pas venu à l’esprit d’obliger ces sociétés de produire bon, par exemple dans l’économie durable ou le soutien social.

Ce qui serait sans doute, pour eux et leur dogmatisme, contraire aux bonnes mœurs… Mais il est vrai que la bonne excuse est valable pour le nucléaire sans limite, les ventes d’armes.

Et après, l’on pleurniche sur un avionneur dont les objets volants identifiés pètent trop vite pour que cela soit honnête.

A la suite de la énième journée du mouvement des gilets dont les violences ont empiré, la sentence gouvernementale est tombée : il y aura de la part des forces de l’ordre toujours plus de violence.

D’ailleurs, ces dernières l’ont tout de suite impactées puisqu’à peine informé un de leur leader a exprimé publiquement les dangers de ces nouvelles dispositions.

Sans la renier, bien au contraire, il a confirmé que cela leur facilitera la tache.

Mais comme il y aura contact physique, il ne fera pas bon au quidam lambda d’être proche car les troupes de sécurité vont charger à s’en donner à cœur joie.

Et, bien entendu, les flashballs sont confirmés dans leur utilisation.

Il sera même lancé des marqueurs indélébiles qui resteront visibles en fin de parcours.

Et tant pis pour celui qui sera touché parce que passant par là simplement, il pourra toujours s’expliquer après avoir reçu quelques coups au passage d’un dommage collatéral.

Et dire que je suis contre toute violence, elle est parfaitement inadmissible et injustifiée, là je suis bien servi.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.