Accueil / Pourquoi / La fausse bonne idée des automobilistes pour berner les radars

La fausse bonne idée des automobilistes pour berner les radars

contravention1905Lorsque l’on conduit, il y a un code de la route, il s’impose à nous, comme les autres Codes, le Code Civil, le Code Pénal, le Code Travail, le Code du Commerce, le Code des Assurances, le Code Forestier, … la liste est très longue (ils sont tous en accès libre et gratuit sur le site Legifrance : http://www.legifrance.gouv.fr ).

Les principales fautes de conduites commises par les automobilistes, sont – notamment – les excès de vitesse, le téléphone au volant et l’absence de l’utilisation des clignotants.

En tant que piéton, à Paris, je suis toujours étonné par le nombre d’automobilistes qui tournent sans aucun usage du clignotant, c’est à se demander si les voitures en sont équipées. C’est peut-être un accessoire en option sur certains modèles.

Quand à la vitesse, je suis – probablement et certainement – idiot, mais j’utilise toujours lorsque je conduis le limiteur de vitesse. Donc, sur autoroute en fonction des sections c’est 90, 110 ou 130 Km/h et sur nationale, c’est 90 Km/h (sauf sur certaines sections où la vitesse peut être réduite).

Je suis toujours étonné, lorsque – par exemple – je roule à 90 km/h sur route nationale de me faire doubler. Comment est-ce possible, puisque je roule à la vitesse maximum autorisée ?

Clairement, ce sont des automobilistes qui ne respectent pas le Code de la Route.

Et là, il y a des petits malins qui pensent berner les radars en trafiquants leurs plaques d’immatriculation. Et j’ai eu la confirmation, en posant la question à des automobilistes. Si certains, m’ont dit que c’était tombé tout seul, la plupart m’ont expliqué qu’ils avaient leurs plaques pour les rendre illisibles aux radars.

En quoi consiste cette tentative, qui ne fonctionne pas inutile de détériorer vos plaques pour rien, tout simplement à retirer le « blanc » qui se trouve au centre du chiffre 0 ou de certaines lettres comme le O, D, ..

Cela rend la lettre moins lisible et ces petits malins croient qu’ils passeront à travers les mailles du filet et qu’ils ne recevront pas de PV en étant flashé en excès de vitesse à cause de leur plaque illisible.

Sauf, que ça ne fonctionne pas, au centre de traitement des contraventions de Rennes, les logiciels et le personnel savent parfaitement traiter ce type de tentative d’arnaque.

Par ailleurs, on se doit d’avoir des plaques d’immatriculation en bon état et lisibles (donc suffisamment propre), il y a toujours un risque de pv en cas de contrôle de police ou de gendarmerie.

Entre nous, le mieux n’est pas d’essayer de tricher, c’est de respecter le Code de la Route.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.