Accueil / Réflexions / La croissance, c’est chaud

La croissance, c’est chaud

Toujours de plus en plus unis, les gens de droite extrême et d’extrême droite – les autres se retrouvent dans une droite modérée dépassant ceux de gauche – ont décider de faire honneur à la convocation de leurs juges osant leur demander de rendre compte.

Et comme de bien entendu, ce qui est condamnable  chez les autres est insoupçonnable chez eux.

A l’extrême limite qui ne devrait pas être franchie, les dénonciateurs n’ont pas compris l’intelligence de leurs maîtres, c’est dire la qualité de leur concours pour oser franchir un pas de plus.

Mais ils savent désormais faire bon engeance en se rencontrant au grand jour dans toutes sortes assemblées et que je t’invite et tu me rends (l’appareil) la pareille pour donner l’illusion du nombre.

Un tueur tirant s’est fait tirer dessus, est-ce l’effet boomerang tant vanté en Australe ?

Allons, bon, le climat est de mauvais temps puisque l’ancien monte la charge contre l’actuel en Outre Atlantique, que notre actuel illuminé voit sa popularité au même bas niveau que l’ancien trahi, que l’actuel clown n’est pas auguste de traiter de torchon les livres, articles écrits à sa non gloire, 700 scientifiques se réveillent après le cri assourdissant de personnalités célèbres, du moins pour certaines, pour demander une politique en marche pour la protection de la planète qui ne bat pas froid.

Mais tant de chaleur est suspicieuse et comme tout trop c’est trop et point n’en faut pour s’échauffer.

Je ne comprends pas les critiques vis à vis de notre Illuminé consistant à lui reprocher les effets de sa politique, affirmant, soi-disant, que les français perdent en pouvoir d’achat face à une inflation galopante dopée par une non croissance.

Or, c’est totalement faux puisque ses copains amis amis lui doivent leur enrichissement sans précédent.

Ainsi, ils peuvent investir dans d’autres contrées puisque ces maudits gaulois sont contre les réformes permettant fortune.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.