Techno.

La COVID-19 révèle de nouvelles cybermenaces ciblant les entreprises

Indice de sécurité mobile Verizon

La pandémie de COVID-19 a obligé les entreprises à adopter rapidement des méthodes de télétravail, souvent sans mettre en place les mesures de sécurité appropriées. L’Indice de sécurité mobile (MSI) Verizon Business 2021 révèle que de nombreuses sociétés ont pu se retrouver en situation vulnérable à la merci des cybercriminels en raison de leur empressement à assurer les moyens de télétravailler à leurs collaborateurs. Dans la dernière édition du MSI Verizon, 49 % des entreprises interrogées ont souligné que la mise en place des méthodes de télétravail à l’occasion du confinement a nui à leur cybersécurité.

Fait intéressant, bien que 40 % des entreprises interrogées reconnaissent que les périphériques mobiles constituent leur principale menace de sécurité informatique, 45 % d’entre elles ont consciemment sacrifié la sécurité des périphériques mobiles pour « accomplir le travail » (par exemple respecter les délais ou les objectifs de productivité), tandis que près d’un quart (24 %) ont procédé ainsi pour faciliter leur réponse aux restrictions mises en place en raison de la pandémie.

« La pandémie a entraîné un changement global quant au mode de fonctionnement des entreprises, dont la plupart ont accéléré leur calendrier de transformation digitale et leurs modèles de travail pour répondre aux besoins en constante évolution des employés comme des clients », explique Sampath Sowmyanarayan, Chief Revenue Officer de Verizon Business. « Tandis que les sociétés déployaient leurs efforts ailleurs, les cybercriminels ont détecté une myriade d’occasions à saisir. Avec la recrudescence des télétravailleurs et du recours aux périphériques mobiles, le panorama des menaces a évolué. C’est ainsi que les entreprises sont davantage contraintes de parfaire leur sécurité mobile pour se protéger et protéger leurs clients. »

Les répercussions de la pandémie sur les employés auront une incidence durable. Selon le rapport, une grande majorité (70 %) des personnes ayant assisté à la croissance du télétravail suite aux restrictions imposées par la pandémie s’attendent à sa diminution à l’issue de la crise. Toutefois, 78 % des répondants estiment que cette pratique demeurera plus répandue qu’avant le confinement. Globalement, les personnes interrogées affirment s’attendre à une stabilisation du nombre de télétravailleurs aux alentours d’un sur deux (49 %).

Les petites et moyennes entreprises sont également sous la menace

Plus de la moitié des répondants (52 %) indiquent que les petites et moyennes entreprises sont davantage ciblées que les grandes entreprises. En dépit de cette situation, 59 % des PME ont sacrifié leur sécurité et 22 % ont subi un piratage de périphériques mobiles. 78 % ont indiqué devoir accorder davantage de sérieux à la sécurité de ces derniers.

La sécurité doit toujours être à l’avant-plan

Parmi les entreprises interrogées, 72 % s’inquiètent de l’usage abusif ou inapproprié des périphériques. Une partie du problème réside dans le fait que de nombreuses sociétés rencontrent des difficultés pour élaborer une politique d’utilisation acceptable (PUA) : 57 % d’entre elles n’en possèdent aucune.

Le MSI détaille les quatre secteurs du panorama des menaces mobiles : « Personnes et comportements », « Applications, périphériques et objets », « Réseaux » et « Cloud ». Il propose par ailleurs des analyses d’experts en matière de protection contre les attaques de cybercrime imminentes, notamment l’adoption d’un modèle d’accès réseau ZTNA (Zero Trust Network Access) et d’une architecture SASE (Secure Access Service Edge) conçue pour un monde axé sur les périphériques mobiles et le Cloud.

À propos de l’Indice de sécurité mobile Verizon 2021

Les conclusions de l’Indice de sécurité mobile Verizon 2021 se basent sur une étude indépendante menée auprès de 856 professionnels chargés des achats, de la gestion et de la sécurité des périphériques IdO (Internet des Objets) de leur entreprise en Australie, aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Il fournit des renseignements uniques sur le panorama actuel des menaces mobiles ainsi que sur les mesures prises ou omises par les entreprises pour protéger leurs données et leurs systèmes stratégiques. Outre l’analyse des experts Verizon, le rapport offre des informations et des données concrètes de sociétés de sécurité et de gestion de premier plan telles qu’Asavie, Blackberry Cylance, Check Point, IBM, Ivanti, Lookout, NetMotion, Netskope, Proofpoint, Qualcomm, Thales, VMware et Wandera.

À propos de Verizon Communication Inc.

(NYSE, Nasdaq : VZ) a été fondé le 30 juin 2000 et leader mondial des fournisseurs de solutions et de services de technologie, communication, information et divertissement. Basée à New York et présente dans le monde entier, la société a dégagé un chiffre d’affaires de 128.3 milliards de dollars en 2020.

Elle propose des services et des solutions voix, données et vidéo sur ses plateformes et réseaux primés en répondant aux demandes de ses clients en termes de mobilité, de fiabilité de la connectivité réseau, de sécurité et de contrôle.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page