InfosRéflexions
A la Une

La course dure

Hier encore, il n’existait pas. Il fallait au moins 5 à 10 ans pour le voir faire espoir.

Aujourd’hui, l’infini c’est maintenant, l’espoir est de l’avoir au bout de 7 mois.

Certes ; il ne sera pas dans tous les tiroirs.

Mais, déjà, il pourra, même en petit nombre, très certainement, protéger ceux qui sont sur le front.

Mais la généralisation de ce vaccin qui devrait mettre à plat ce fichu Covid ne portera vraiment ses fruits qu’au bout de l’année 2021 si tout le monde y met du sien.

Mais dans les couloirs des pharmaceutiques, c’est à celui qui remportera au minimum la palme de la notoriété pour mettre en tête de gondole son laboratoire.

Avantage indéniable dans notre économie marchande.

Les inscrits en réanimation vous remercient.

L’idéal pour ces labos, c’est que leur lobbying gouvernemental fonctionne à plein pour pouvoir, in fine, vacciner bien plus d’individus qu’il n’en faudrait, mais bons pour les finances, essence essentielle de la vie.

Chouette, mais sans surprise, l’illuminé a réussi, en bon banquier qu’il est, son coup sur la flat tax puisqu’elle coûtera moins chère à l’économie fiscale de son entreprise gouvernementale.

Mais en tant qu’élu national pour tous, il baisse le masque à la vérité d’être obligé de faire, voir qu’ainsi, les inégalités se sont encore creusées.

Et cela, bien entendu, s’ajoute aux gains de la réforme de l’iSf.

Les vrais gros riches vous remercient monsieur l’illuminé.

Les autres on s’en fout y compris les petits titulaires de leur seule résidence principale placée, à l’insu de leur plein gré pour la majorité, dans des territoires d’îlots à forte capacité financière.

Ils n’ont qu’à aller vivre ailleurs auprès des vrais leurs et laisser la place aux vrais très riches dignes de ce régime.

La croissance va-t-elle pâtir de l’isolement forcé du père fouettard qui, comme de coutume, n’a pas appliqué ce qu’il exige des autres ? Ou alors, la protection masquée ne sert à rien si ce n’est à grand-chose, et vice-versa.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.