Techno.

Jusqu’où les consommateurs sont-ils prêts à aller pour davantage de sécurité ?

L’étude de Ping Identity

A l’ère des cyberattaques, l’étude réalisée par Ping montre quelles sont les préférences en matière de sécurité et les comportements adoptés par les consommateurs dans le but de protéger leurs données.

Alors que la question de la préservation des données personnelles est aujourd’hui prédominante, il faut se demander si les consommateurs sont prêts à tout pour s’assurer de la survie de leur vie privée et pour bénéficier de davantage de sécurité.

Pour s’assurer que leurs informations personnelles qui trainent sur les sites marchands sur Internet où ils ont déjà achetés ne soient jamais violées, les consommateurs sont nombreux à vouloir y mettre le prix. C’est en effet ce que souligne l’étude réalisée par Ping concernant les habitudes en matière de cybersécurité. En premier les Américains : 64 % d’entre eux sont disposés à payer plus contre 54% d’Allemands et 46 et 40 % pour le Royaume Unis et la France pour que leurs données personnelles soient préservées. Cependant, en dépit des attaques récentes, les consommateurs restent également nombreux à refuser de payer plus pour plus de sécurité. Surtout au Royaume Unis où ils sont 64%, suivi de près par la France avec 61% et l’Allemagne et les Etats Unis à 52 et 48 %.

Mais quels ont été les changements déjà opérés par les consommateurs ?

Ils ont développé une certaine méfiance vis-à-vis des services en ligne et des fournisseurs d’applications quant à leur capacité à protéger leurs informations personnelles. Surtout les français qui à l’heure actuelle ne sont plus que 38 % à être confiants envers les fournisseurs contre 42% d’Allemands et 48% au Royaume Unis et aux Etats Unis.

Ils ont pris conscience de l’importance que revêt la protection de leurs données, notamment les français qui en sont les plus concernés. En effet, à la question « Vous sentez-vous plus ou moins concerné par la protection de vos données que vous ne l’étiez un an auparavant ? » 56% disent se sentir plus concernés contre 45% d’allemands et 54% d’anglais.

Qu’en est-il du partage du numéro de sécurité social ?

Peu nombreux sont les consommateurs qui continuent à partager leur numéro de sécurité social avec des marques en ligne. En tête les Etats Unis avec seulement 16% d’entre eux qui partagent régulièrement leur numéro de sécurité sociale contre 9 % pour la France et 6 et 4 % pour l’Allemagne et le Royaume Unis.

Et vous, quels changements seriez-vous prêts à opérer pour davantage de sécurité ?

Les données sont basées sur une enquête de MarketCube commandée par Ping Identity. 3 264 consommateurs ont été interrogés aux Etats-Unis, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni en Mai 2018.

A propos de Ping Identity – Le Spécialiste de la Sécurité Basée sur l’Identité Ping Identity conçoit un monde numérique fondé sur l’identité. En tant que spécialiste de la sécurité basée sur l’identité, nous simplifions la façon dont les plus grandes organisations mondiales préviennent les cyberattaques, augmentent la productivité de leurs employés et de leurs partenaires et offrent des expériences client personnalisées. Les entreprises choisissent Ping pour son expertise en matière de sécurité, son leadership sur les standards ouverts, son partenariat avec des entreprises telles que Microsoft, Amazon et Google, et sa collaboration avec des clients tels que Boeing, Cisco, GE, Kraft Foods, Walgreens et plus de la moitié de celles qui figurent dans le classement Fortune 100. La plate-forme Ping Identity permet aux entreprises et à leurs utilisateurs d’accéder en toute sécurité aux applications dans le cloud, sur mobile et sur site tout en gérant les données d’identité à grande échelle. Les architectes et les développeurs disposent d’options flexibles pour améliorer et étendre leurs applications et environnements existants avec des fonctions d’authentification multifacteurs, de ‘single sign-on’, de gestion des accès, d’annuaire et de gouvernance des données.

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page