Accueil / Politique / Si j’étais Kim Jong-un, le dictateur de la Corée du Nord

Si j’étais Kim Jong-un, le dictateur de la Corée du Nord

Je me suis demandé ce que je ferais si j’ai Kim Jong-un, mais en étant un dictateur non suicidaire et en ayant la bombe H.

Depuis des années, on se demande si la Corée du Nord possède l’arme atomique, les premières explosions pouvaient être des bombes super puissantes sans être atomiques.

Les derniers essais ne laissent plus planer de doute, Kim Jong-un possède bien l’arme atomique et certainement la bombe H. Il possède également des missiles pour les transporter. Quant à la miniaturisation de la bombe, je ne doute pas qu’elle soit au point (ou presque).

Et maintenant, si j’étais Kim Jong-un je ferais quoi ?

Utiliser un missile et envoyer une bombe H vers le Japon, la Corée du Sud ou les États-Unis. C’est complément idiot, c’est arrêt de mort certains.

Si un jour une guerre nucléaire devait avoir lieu, il n’y aura que des perdants.

Dans le monde, actuellement, il y a des puissances nucléaires officielles, qui possèdent « la bombe » comme les États-Unis, les Russie, la France,… et des pays qui la possède mais… officieusement (on le sait, mais on n’en parle pas trop).

Si j’étais le dictateur Nord Coréen, j’intégrerai ce club des puissances nucléaires officieuses.

Pour les menaces de Donald Trump, je le laisserai s’exciter tout seul, sans prendre part.

Je cesserai les essais, n’ayant plus à prouver que je possède la bombe et des missiles.

Par contre, en échange, je demanderai la levée des sanctions touchant la Corée du Nord.

Enfin, je préviendrai que j’utiliserai (peut-être) l’arme nucléaire en cas d’attaque militaire contre la Corée du Nord.

Voilà, ce que je ferais si j’étais Kim Jong-un.

Mais, je ne suis pas Kim Jong-un et je me demande ce qu’il prévoit de faire ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

7 plusieurs commentaires

  1. Article aussi inintéressant sur le fond que sur la forme. Beaucoup d’approximations, aucune maîtrise du sujet, et au final, voici le résumé de votre « post » : ne pas répondre à Trump et arrêter les essais. Sérieusement ?? A l’évidence, ne vous lancez pas dans la voyance, ce n’est pas fait pour vous. Ah ! Et regardez les infos, ça ne va pas se passer tout à fait comme vous dites. Bisous 🙂

    • Je ne me lance pas dans la voyance, et j’ai poursuivi dans ce développeent ce matin, à lire Bombe H : 2 clubs très fermés

      • … qui est tout aussi nul que celui-ci ! Un conseil, avant de parler « d’écriture journalistique » dans votre bio, travaillez l’orthographe, la syntaxe, et surtout le contenu. Cela manque grandement de fond, de réflexion et de pertinence, sauf à déblatérer des Lapalissades du genre « Kim déteste Donald, on va pas se le cacher LOL ».
        Bombe H à Nagasaki vous dites… ?
        Allez, un peu de lecture : http://www.europe1.fr/sciences/coree-du-nord-bombe-h-bombe-a-quelles-differences-3426266
        Bonne continuation, bisous, tout ça…

        • Comme vos commentaire sont toujours aussi constructif … ils sont bien entendu validé. L’écriture journaliste est composé de « Lapalissade  » et de « Marronnier » et bien d’autres choses. Bombe A ou H, si on se trouve au mauvais endroit au mauvais moment, cela ne fait pas grande différence.
          Quand à vous, Julien, dont est ne sait pas grand chose, j’ai toujours amusant les « donneurs de leçons » dont vous faite partie, près à tout critiquer et de préférence manière agressive !

          • Re-bonjour Olivier.
            Désolé si mon commentaire vous a semblé agressif, ce n’était pas le cas, j’ai même signé « bisous ». Si j’ai réagi à votre publication (que je refuse toujours de nommer article), c’est que les règles de bases de l’écriture n’y sont pas. Cela ressemble plus à un post Facebook jeté sans relecture au fil de ses pensées, qu’à un texte écrit, documenté, relu et corrigé.
            Mais bon, si pour vous, cela ne fait pas grande différence de mélanger bombe A et H, alors effectivement je comprends bien que vous vous foutez allègrement de la pertinence de ce que vous écrivez.
            Vous n’avez pas grand chose à savoir de moi, je ne suis qu’un lecteur tombé par hasard sur cet article. J’ai une petite expérience rédactionnelle et ai consacré quelques années aux communiqués de presse pour de grands groupes français. Je suis, comme beaucoup, agacé par les quantités de sites / blogs bourrés de pubs (9 pubs sur cette même page !!!!), qui attirent l’internaute à coups de titres « putaclic » vers des articles vides comme des coquilles.
            A ce sujet, je vous conseille cette lecture, dans laquelle je n’ai pu m’empêcher de penser à vous.
            https://siecledigital.fr/2017/05/31/content-marketing-est-il-en-train-de-tuer-linformation-b2b/
            Pour ma part, je change de siècle, le votre ne me plaît pas, alors que siècle digital propose de vrais articles avec des choses utiles dedans. Pour finir, sachez que la critique est nécessaire pour faire progresser ceux qui veulent s’en donner la peine.
            D’autres préfèrent la rejeter sans se remettre en cause, criant aux donneurs de leçon, c’est dommage. Essayez pendant un mois de publier moins, mais mieux. 2 articles/semaine au lieu de 5, cela vous laissera plus de temps pour creuser le sujet et pour la correction. Je suis prêt à parier que le nombre de partages et de commentaires sera impacté sur le long terme.
            Espérant avoir été constructif, je vous souhaite bonne continuation dans vos efforts.

          • Je vous remercie pour vos réactions, cela prouve que ce que nous publions fait … parfois … réagir (poistif ou négatif peut importe). Ne restons pas sur les bombes, être à l’endroit où tombe une bombe qu’elle soit traditionnelle, A ou H ou à neutron (parait qu’il y en aurait) ça ne fait pas grande différence. Article ou publication : vous avez raison, l’objetif de Notre-Siècle n’est pas de publier de longs articles de fond, mais des réactions (d’ailleurs je ne suis pas le seul à écrire sur ce support, je n’en suis que le Rédacteur en chef, rien de plus). Réactions qui sont souvent reprise par d’autres supports.
            Ca ressemble à des posts sur Facebook, ce truc est un tel basard que l’on trouve tout et n’importe quoi, le plus souvent n’importe quoi, mais j’y lis – parfois – des choses intéressentes.
            Pour Notre-Siècle son lectorat progresse de manière continue, c’est que nous publions (commentaire de l’actualité, conseil de lecture, test de produits, …) doit avoir trouver son lectorat.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*