Accueil / Réflexions / La Corée du Nord met le monde en danger

La Corée du Nord met le monde en danger

Nous ignorons comment et avec l’aide de qui elle a pu se doter de l’arme nucléaire et des moyens balistiques pour les envoyer, mais le fait est que ce n’est pas du bluff et, dans ces conditions elle finira bien par miniaturiser ses bombes, si ce n’est déjà fait.

Corée du Nord disposait déjà de la bombe A et il semblerait que pour son 6ème essai cette fois-ci c’est une bombe H, de quoi faire réellement peur au Japon, à la Corée du Sud et à la côte Ouest des États-Unis qui sont la portée de ses tirs.

On sait, de sources japonaises et américaines que les secousses telluriques constatées ces derniers temps sont bien le résultat d’essais nucléaires.

Dans un communiqué, l’état-major sud-coréen a indiqué que la secousse sismique avait été détectée près du site d’essais nucléaires nord coréen, confirmé par l’institut géologique USGS.

C’est absolument inacceptable a réagi le Premier ministre japonais, après avoir confirmé qu’il s’agissait bien d’un essai nucléaire.

Des analystes avaient émis il y a encore quelques mois des doutes sur la capacité de la Corée du Nord à fabriquer un tel dispositif et à le miniaturiser suffisamment pour pouvoir l’installer sur un missile alors que Kim Jong-un affirme que c’est fait.

Ce doute n’est plus de mise.

Que font les victimes potentielles de ces tirs, ils alertent le Conseil de sécurité de l’ONU qui vient de prononcer une septième sanction à l’encontre du régime nord-coréen, qui entend malgré tout poursuivre ses recherches balistiques et nucléaires.

Aujourd’hui, personne ne prendrait le risque d’un affrontement frontal avec la Corée du Nord, même si l’on a encore des doutes sur sa puissance de destruction nucléaire.

On ne sait même pas si le fait d’être lâché par les alliés serait suffisant pour calmer l’ardeur guerrière de son dirigeant, seule une, une révolte fomentée de l’intérieur calmera le jeu.

Tout est possible, rappelons-nous la Révolution française du temps de Louis XVI.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , “Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend ”  en ajoutant ” à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit “

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*