Accueil / Réflexions / J’aime bien le jeu d’acteur de Fabrice Luchini, mais bon …

J’aime bien le jeu d’acteur de Fabrice Luchini, mais bon …

masques2105Je n’ai jamais eu l’occasion de voir Fabrice Luchini sur scène mais uniquement en tant qu’acteur de cinéma.

Il a sa manière de jouer, et contrairement à la plupart des acteurs, il ne se met pas dans le personne qu’il interprète, mais c’est le personnage qui se moule dans Luchini.

Un peu, comme par le passé, avec des acteurs tel que Raimu.

Raimu jouait … Raimu, avec toujours les mêmes mimiques, la même manière de phraser, la démarche, c’était du Raimu.

Ce qui n’est pas le cas, par exemple, avec des acteurs tel que Lamber Wilson, Daniel Auteuil, Yvan Attal ou Thierry Lhermite, qui se fondent dans leurs personnages. Durant la projection, on oublie l’acteur et on en voit que le personnage.

Ce n’était pas le cas avec Raimu, ce n’est pas le cas avec Fabrice Luchini.

Ce qui ne m’empêche pas d’apprécier les films où il joue, mais je ne les ai pas tous vus, tellement sa filmographie est importante. Simplement, Luchini joue … Luchini.

Je suppose que sur scène c’est identique, mais dans le cas présent c’est normal, puisqu’il ne joue pas un rôle sur scène, il récite des extraits de textes classiques.

Hier soir, il est passé sur le plateau du JT de France 2 pour faire la promo de son spectacle, rien à dire, sans communication … point de spectateurs.

Interviewé par David Pujadas (qui présentait le JT hier soir), je crois que Fabrice Luchini devrait se prendre moins au sérieux. À la moindre question, il part sur des envolées lyriques, pousse la voix (il devrait savoir que le fait de hausser le ton de donne pas plus de valeur à ses propos), fait des citations et en fin de compte ne répond aux questions.

Par exemple, sur la réforme du collège (d’ailleurs David Pujadas a dû lui répéter la question, Fabrice Luchini n’écoutait pas, il déroulait ce qu’il avait envie de dire), il a juste indiqué qu’Arthur Rimbaud fut premier en grec et en latin (le tout – une fois de plus – dans une envolée lyrique pas possible).

J’aime bien le jeu d’acteur de Fabrice Luchini, mais ça serait sympa qu’il réponde simplement à des questions aussi importantes que la réforme de l’enseignement et surtout qu’il se prenne moins au sérieux !

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel.

En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles.

Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com).

Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*