Accueil / Politique / Les Français vivent de plus en plus mal

Les Français vivent de plus en plus mal

Dans l’ancien temps, les enfants apprenaient à lire, à écrire et à compter, le tout sanctionné par Certificat d’études.

Dans les familles bourgeoises, l’un des garçons rejoignait la ferme ou l’entreprise familiale et les autres se préparaient à devenir militaire, fonctionnaire, curé ou …assureur et les filles devaient se marier et rejoindre la famille de leur époux.

Aujourd’hui, les jeunes courent après le bac, distribué à profusion, même à ceux qui ne comprennent pas ce qu’ils lisent, pour préparer les concours des grandes écoles ou pour s’inscrire, à défaut, dans une université.

Ils sont à la charge de leurs parents jusqu’à 25 ans et plus, faute de trouver un boulot.

Les actifs doivent les aider à entretenir leurs enfants et à les reprendre en charge, en cas de besoin, tout en payant leurs propres dettes souscrites pour se loger, sauf ceux qui ont un HLM, en vivant généralement dans des passoires thermiques, coûteuses à isoler.

Passé 45 ans ils devraient pouvoir mettre de l’argent de côté, pour compléter leur pension de retraite, qui s’annonce de plus en plus maigre, alors qu’à cet âge, ils risquent, dans leur entreprise la charrette, pour être remplacé par des jeunes, moins bien payés qu’eux, sans espérer pouvoir retrouver un emploi, autre que sous-payé.

Pourtant, les Français au travail sont très productifs, sans en bénéficier directement, car une part trop importante de ce qui est produit sert à rémunérer le capital, distribué aux actionnaires, dont les gros, qui en prennent l’essentiel, n’en ont pas besoin et puis, l’État se sert, largement au passage, sous forme d’impôts, de taxes et transferts de charges.

Le résultat est, que la classe moyenne, qui est la colonne vertébrale de la Nation, voit fondre ses moyens, comme la glace de l’Arctique, sous l’effet du réchauffement climatique.

C’est dans ce contexte délétère que le magazine d’un quotidien, daté des 15 et 16 décembre, écrit ;

« Macron fait-il le JOB ? »

On le saura le jour où il aura renversé la tendance, dès lors on pourra le réélire.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.