Bibliothèque

En finir avec Monica un roman de Candace Busnell chez Albin Michel

enfinir01Albin Albin publie « En finir avec Monica », de la romancière et journaliste américaine Candace Busnell. Elle est l’auteur du Best-Seller « Sex and the City » roman qui a inspiré la série télévisée mais également 2 films au cinéma.

Même si on ne connait pas le nom de l’auteure, Candace Busnell, tout le monde à au moins vue une fois un épisode du feuilleton Sex and the City, impossible de passer à côté des aventures de Carrie Brasdshaw et de sa bande de trentenaires.

enfinir02Dans une histoire différente de Sex and the City, on retrouve dans « En finir avec Monica » ce rythme d’écriture, de dynamisme, de rebondissements, de relations humaines. On reconnaît la plume de Candace Busnell.

Cet ouvrage est – par moment – un roman dans un roman. Monica n’est pas un des personnages d’En finir avec Monica, c’est un personnage d’une série de romans à succès, dont l’auteure (le personnage principal de ce roman) est Pandy Wallis.

Le problème est que Monica a échappé à Pandy Wallis, c’est un personnage à succès dont tout le monde attend la suite des aventures : les lecteurs, son éditeur et son mari (qui a toujours besoin d’argent pour des projet pharaonique).

Par ailleurs, Monica n’est pas seulement sur le papier, c’est aussi une héroïne au cinéma, dont le rôle est interprété par l’ex-meilleure amie de Pandy Wallis.

Cette ex-meilleure amie veut, elle aussi, que Pandy Wallis continue à faire vivre Monica.

Mais, Pandy Wallis en a assez d’assurer le succès de Monica, elle aimerait tourner la page, écrire autre chose. En fin de compte, En finir avec Monica.

enfinir03En finir avec Monica est un roman d’amitiés, de disputes, de réconciliations, le tout avec une bonne dose d’humour et d’ironie. A part quelques passages, globalement les personnages ne se prennent pas au sérieux, c’est léger et la lecture en est agréable.

Mais, je me demande si Monica ne serait, un peu, Carrie Brasdshaw (le personnage principal de Sex and the City) et si Pandy Wallis ne serait pas – tout simplement – Candace Busnell.

Peut-être, Candace Busnell veut-elle tourner la page de Sex and the City ?

En nous, En finir avec Monica, est un roman que l’on peut lire sans chercher à comprendre si Candace Busnell a voulu faire passer un message (plus ou moins subliminale) aux fans de Sex and the City.

La trame de l’histoire est intéressante, même si l’idée du personnage, Monica, qui en fin de compte échappe à son auteur, a déjà été abordé par d’autres romanciers. Candace Busnell nous propose une approche captivante de ce type de situation.

En finir avec Monica, un roman à lire, sans hésitation.

Pour vous procurer « En finir avec Monica », cliquez ICI

Booking.com

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.