Accueil / Politique / En fin de compte, François Hollande ne se représentera pas

En fin de compte, François Hollande ne se représentera pas

desision0112François Hollande l’a annoncé peu après 20h00 le 1er décembre, il nous avait dit qu’il nous annoncerait sa décision au mois de décembre, mais là, je crois qu’il a surpris tout le monde.

Durant sa courte allocution, il a fait la liste de tout ce qu’il a fait depuis qu’il a pris la présidence de la France. Quasiment, que du positif, il a reconnu comme échec la déchéance de nationalité et la réduction trop lente du chômage.

Toutefois, tout laissait penser qu’il se représenterait en 2017, la question était directement ou en passant l’épreuve des primaires.

Mais, avec le recul, sa manière de parler, son visage très blanc, peu expressif, le regard triste, cela ne laissait pas présumer une fin de discours positive (pour lui).

Et effectivement, il a annoncé qu’il ne briguerait pas un second mandat. Pour être certains d’être bien compris, il a répété cela 2 fois de 2 manières différentes.

Aucun doute, il est le premier président de la Ve République annonçant qu’il ne briqguerait pas un second mandat.

2 ont échoué en se représentant : Valery Giscard d’Estaing face à François Mitterrand en 1981 et Nicolas Sarkozy face à François Hollande en 2012.

Et 2 ont réussi et furent réélus : François Mitterrand face à Jacques Chirac et Jacques Chirac face à Jean-Marie Le Pen.

Du temps de François Mitterrand, le nombre de mandats de 7 ans n’était pas limité, et il a renoncé à un 3ème mandat, mais il se savait trop malade (et il décède quelques mois après avoir quitté le pouvoir).

Mais, ce soir, François Hollande nous a mis face à un nouveau comportement, ne pas se représenter.

Pourquoi a-t-il pris cette décision ?

Par peur de perdre, comme Valéry Giscard d’Estaing ou Nicolas Sarkozy.

Peut-être en suivant des conseils de son entourage le plus proche, ses enfants et leur mère (Ségolène Royal).

En fin de compte, François Hollande a été élu, non pas comme Nicolas Sarkozy en y pensant de longue date (et pas seulement « en se rasant le matin ». Il a été élu grâce à un hasard de circonstance, l’absence principalement de DSK. Il a atteint le poste le plus prestigieux en France, président de la République, il n’y a rien au-dessus.

Il nous a dit avoir accompli sa mission, pourquoi partirait-il sur un échec en se représentant et se faisant battre.

Après tout la pire des choses c’est une sortie comme celle de Valéry Giscard d’Estaing avec son « Au revoir » (combien de fois l’a-t-on vu dans des montages vidéo sur nombre de chaînes de télé), ou pire encore, la double sortie de Nicolas Sarkozy (perdre en 2012 à la présidentielle et se faire éjecter dès le premier tour de la primaire de droite).

Non, là François Hollande sait qu’il a – en l’état actuel des sondages et de l’opinion publique, peu de chance de se faire ré-élire, alors au lieu d’un affront, il ne se représente pas. Il terminera sa mission et se retirera volontairement par à la suite d’un échec.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux
Pin It

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*