Accueil / Politique / Comment faut-il comprendre l’annonce de Nicolas Sarkozy ?

Comment faut-il comprendre l’annonce de Nicolas Sarkozy ?

question2308Hier, dans l’après-midi du mardi 22 août 2017, tous les médias ont annoncé que Nicolas Sarkozy avait déclaré sa candidature à l’élection présidentielle de 2017.

Est-ce un raccourci dans la manière de s’exprimer ou voulu pour amplifier l’effet, mais j’avais cru comprendre que le candidat du parti Les Républicains serait désigné par l’organisation de primaires avec plusieurs candidats.

Je ne crois pas que Nicolas Sarkozy va contourner les primaires de son parti et se présenter en « candidat libre ».

J’ai plutôt l’impression qu’il considère cette pré-élection comme acquise et qu’il sera le candidat de Les Républicains.

A-t-il raison, d’être aussi sûr de lui ?

Il est évident que les derniers événements dramatiques, les attentats, que ce soit en France ou dans d’autres pays, permettent à Nicolas Sarkozy de se présenter comme étant la solution. Si son quinquennat n’a pas été génial (c’est moins que l’on puisse dire), du temps où il fut ministre de l’intérieur sous la présidence de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy passait très bien dans l’opinion publique.

Aujourd’hui, François Hollande et son équipe sont dans la compassion après chaque attentat, mais sans aucune solution en dehors de conserver l’état d’urgence.

Donc sur ce point, oui Nicolas Sarkozy a raison d’être sûr de lui. Je pense qu’une partie du corps électorale doit déjà voir en lui, une possible solution. Que ce soit des électeurs favorables à Alain Juppé ou à Marine Le Pen.

Mais, revenons à la Primaire, qu’elles sont les candidats face à Nicolas Sarkozy. On peut dire, sans se tromper, personne sauf un.

Fillon, Copé, NKM,… n’ont aucune chance d’être désignés par la primaire pour représenter Les Républicains à l’élection présidentielle.

Reste, un candidat sérieux, Alain Juppé. Mais, ce dernier est totalement absent depuis les derniers attentats, il donne l’impression de ne pas savoir quel dialogue tenir. Alors qu’il fut durant des mois, le candidat qui avait toutes les chances de représenter Les Républicains en 2017, même face à Nicolas Sarkozy (l’annonce de sa candidature le 22 août ne fut une surprise pour personne).

Alain Juppé est parti trop vite, trop tôt dans la longue course à l’Élysée.

Aujourd’hui, effectivement, Nicolas Sarkozy a raison de dire qu’il est candidat à la présidentielle de 2017, sauf accident de parcours, il sera élu à la primaire pour représenter Les Républicains.

Juste en aparté, côté PS, même si des primaires sont organisées, François Hollande prend peu de risques face aux secondes lames qu’il aura face à lui : Montebourg, Hamon,….

De fait, l’élection présidentielle de 2017 sera bien un remake de 2012, et nous aurons un second tour Hollande/Sarkozy.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel.

En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles.

Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com).

Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*