Accueil / Réflexion / Faudrait savoir

Faudrait savoir

Les retraités, on le sait, sont aujourd’hui vifs, pensants et bien portants au moins durant les 10 premières années de la prise de ce nouveau statut.

Beaucoup se disent qu’ils pourraient peut-être faire profiter de leurs expériences et leur relative vigueur la société active qui leur rend d’ailleurs bien puisque selon les médias bien-pensants, ils devraient avoir quoi faire.

Seulement, voilà, allez présenter vos états de service pour servir la bonne cause en tant que bénévole auprès de la chambre de commerce de votre si chère région qui comme toute institution se respectant manque d’esprit valide pour remplir les lourdes tâches de juge consulaire.

Le titre est ronflant, certainement lourd à porter ce qui justifie amplement le fait que ces postes, de bénévole je vous le rappelle, ne peuvent être pourvus que pour des personnes ayant conservé la raison et surtout encore en activité malgré cette plus qu’occupation très chronophage en temps…

Peut-être que des chômeurs s’ils sont considérés comme tel ?

Autre sujet, autre lieu, même temps, même motif, donner du temps en tant que bénévole. Je fais des chroniques, reçoit souvent des invitations auxquelles parfois je réponds si elles sont dans le sujet de mes délibérations.

J’avais accepté d’aller chez un grand chef cuisinier afin de connaître les nouveautés qu’il se propose de réaliser pour les déjà futures proches fêtes de Noël.

Et bien vous aurez échappé à la lecture de quelques lignes savoureuses que je n’aurais pas manquées de vous assommer car jamais je n’ai eu confirmation de la mienne pour assister à cet événement malgré un rappel téléphonique de ma part la matinée même attendant vainement son répondant ayant oublié de me recontacter.

Mais, une personne bienveillante de ma connaissance s’était proposés au jardinage d’une association caritative braillant sous tous les toits qu’elle manque de bras.

Mais, malgré ses deux ou trois passages furtifs du fait de l’occupation des personnes responsables, elle occupe toujours ses bras à se les croiser sur les bords de sa table dès fois que le téléphone comme promis sonnerait pour la quémander….

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com