Accueil / Faits d'actualité / Est-il coupable ou innocent ?

Est-il coupable ou innocent ?

Dans cette sordide histoire, le meurtre d’Alexia Daval qui remonte il y a 1 an, le principal suspect reste son mari, Jonathann Daval.

Celui est passé de mari pleurant aux bras de ces beaux-parents à suspect que tout accuse, mais attention, en France, sans être condamné, Jonathann Daval est présumé innocent.

Et tout est possible, même si les preuves sont contre lui. Sera-t-on vraiment la vérité… un jour.

Jonathann Daval va – probablement – se retrouver en cours d’assises et des jurés décideront en leur âme et conscience. C’est la justice du peuple qui se prononcera.

Pour le moment, après 1 an, on en est Jonathann Daval dans ses réflexions, dans ce qu’il a commis ou pas commis ce soir-là.

Le problème est qu’à force de raconter des versions différentes de cette soirée, 5 versions, tout le monde s’y perd, même Jonathann Daval. Enfermé dans sa cellule, se souvient-il véritablement de ce qui s’est passé ce soir-là, du transport du corps de sa femme en forêt, de la tentative de brûler le corps.

Je ne cherche, ni à l’accuser, ni à l’innocenter, laissons le tribunal en juger le moment venu.

Je me mets simplement à la place de quelqu’un enfermé à longueur de journée dans sa cellule, qui va faire tourner en boucle nombre d’idées, de scenarii possibles. Il doit arriver un moment où il confond une idée, avec la réalité.

C’est un peu les souvenirs de la toute petite enfance, où l’on croit se souvenir d’un événement, et enfin de compte, c’est simplement le souvenir de ce que l’on nous a raconté.

Si Jonathann Daval imagine n’avoir pas tué sa femme, que c’est telle autre personne le coupable. Alors, à force de se le répéter, il va – lui-même – s’en persuader, se persuader ne pas être coupable. Il sera intellectuellement honnête en affirmant être innocent.

Je crois, qu’aujourd’hui, à force de ces différentes versions, Jonathann Daval ne sait plus où il en est.

Il faut faire confiance aux preuves, plus qu’à sa parole. Il faut espérer que les jurés pourront, à partir de ces preuves se faire une intime conviction, qui n’enverront pas un innocent derrière les barreaux ou qui ne libéreront pas un coupable.

C’est tout le problème de ces affaires criminelles sans témoin où toutes les versions sont possibles, où parfois la plus invraisemblable est la réalité et la plus évidente le mensonge.

Alors Jonathann Daval est-il coupable ou innocent ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.