InfosRéflexions
A la Une

Est-ce que quelqu’un écoute ?

La communication fait rage dans le petit monde des smartphones. Le chinois qui était premier déboulonné de son piédestal.

Il n’arrive pas à se sortir du pétrin de ses affaires Outre Atlantique.

Tandis que l’un de ses concurrents de la même fratrie prend la 3ème, le Sud coréen, bien connu aussi pour son électro-ménager, en profite pour se hisser au plus haut rang mondial.

Mais, bon, il n’y a pas que les téléphones dans la vie, il y a aussi les objets connectés.

Et, là le perdant téléphonique rappelle qu’il y a de quoi faire.

Dites, à propos du monde que l’on sait qu’il ne va pas aussi bien que cela grâce, par exemple au fantasque tête de turc, où sont passés nos amis libyens dont la France devait être tête de proue pour les sortir du bourbier dans lesquels leurs dirigeants corrompus les obligent à patauger ?

Vous vous rappelez, c’était, il y a 3 ans déjà, les forces internationales avaient permis aux forces d’élites syriennes de reprendre la ville saccagée de Raqqa.

Des promesses, il y en a eu.

Notamment celle de reconstruire.

A ce jour, rien, ou vraiment si peu n’est fait.

Comment (re)donner l’espoir dans ces conditions de vivre tranquille chez soi ? Je vais passer un coup de g…., tout petit après de qui est écris.

Mais j’y tiens et voilà.

Depuis quelques années dont le poids commence à faire sentir, j’écris des chroniques sur les livres que je reçois.

Notamment des ouvrages concernant ma passion première, la photographie, mais aussi des romans, voire autres, surtout policier, genre plus à terre.

Mais, depuis quelques temps, les choses diffèrent sans que l’on est moyen de dire notre pensée.

Ce travail est tout à fait bénévole.

Vous recevez un livre directement adressé par l’éditeur voire pas son auteur(e) et vous en faites votre chronique, si possible après lecture complète pour en dire ce que vous devez en dire ; même en court paragraphe.

Mais voilà, surtout lorsque les agences de com s’en mêlent.

Il est de moins en moins question de vous adresser un livre d’un bon vieux papier.

Seul est à vote disposition le virtuel numérique.

Ces gens trouvent encore la possibilité d’économiser sur le dos du gratuit.

Je leur dis non !

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.