Accueil / éphéméride / Éphéméride : ça s’est passé un 7 février

Éphéméride : ça s’est passé un 7 février

7_fevrierLe 7 février 1623, contre l’Espagne signature du traité de Paris, par la France, les États de Savoie et la République de Venise.

Le 7 février 1947, les Arabes et les Juifs refusent le plan britannique de partage de la Palestine avec la mise en place d’une administration sous tutelle.

Le 7 février 1953, commercialisation du premier « Livre de Poche » : Koenigsmark de Pierre benoît, rapidement suivi par L’Ingénue libertine de Colette, et de Pour qui sonne le glas d’Hemingway. Ils sont édités par la Librairie Générale Française, une filiale du groupe Hachette, sont également associés au projet Albin Michel, Calmann-Lévy, Grasset et Gallimard.

Le 7 février 1965, début de la deuxième guerre d’Indochine, à la suite d’un incident naval dans le golfe du Tonkin. C’est le prétexte que prend le président des États-Unis, Lyndon Baines Johnson, pour ordonner des bombardements sur le Nord-Vietnam.

Le 7 février 1971, en Suisse les femmes obtiennent le droit de vote.

Le 7 février 1986, Jean-Claude Duvalier président à vie de Haïti, quitte le pouvoir et son pays.

Le 7 février 1986, une pluie de sardine s’abat sur la ville de Ipswich (Australie). Une violente tempête sur la mer, accompagnée de courant ascendant avait aspiré des sardines qui sont retombées sur Ipswich.

Le 7 février 1992, signature du traité de Maastricht, du nom de la ville aux Pays-Bas où se sont réunis les douze ministres des affaires étrangères de l’Union européenne pour la signature du « traité d’union économique, monétaire et politique ». Les douze pays sont Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Danemark, Irlande, Royaume-Uni, Grèce, Espagne, Portugal.

Le 7 février 2004, des problèmes internes déstabilisent le Fatah, le parti politique dirigé par Yasser Arafat. 400 membres donnent leur démission, ils reprochent au parti son manque d’ouverture et des problèmes de corruption.

Le 7 février 2010, Viktor Ianoukovitch remporte l’élection présidentielle en Ukraine. Il est considéré comme un proche du président Russe.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.