IdéesInfosRéflexions

Entrepreneure, autrichienne et musulmane, un tiercé gagnant

Olufemi Terry - Share America

Autrichienne, immigrante, entrepreneure, musulmane, militante associative : Nermina Mumic est tout cela, mais pas forcément dans cet ordre-là.

Elle est également sortie des rangs de la Generation Next Youth Leadership Initiative* (YLI), un programme d’échange financé par l’ambassade des États-Unis en Autriche et qui associe formation en leadership et engagement communautaire à un travail de terrain auprès de réfugiés et d’immigrants. Les anciens participants au programme apportent souvent un point de vue nouveau sur les questions d’intégration.

Dans le cadre de l’YLI, Nermina a suivi des cours intensifs axés sur le leadership et a poursuivi sa formation aux États-Unis. Les trois semaines qu’elle a passées dans plusieurs États américains l’ont beaucoup marquée : « J’ai été impressionnée par le naturel avec lequel les gens abordent les questions de religion et par son ubiquité dans la vie publique », confie-t-elle.

Cette immigrante née en Bosnie attache de l’importance à la religion. « Dans un environnement aussi trépidant, la religion me donne une paix intérieure et de la force », explique-t-elle. En 2010, quand elle était étudiante de premier cycle, Nermina a adhéré à une organisation de la jeunesse musulmane, la Muslimische Jugend Österreich (MJÖ), en partie à cause de la vision de ce groupe pour qui le fait d’être musulman et autrichien est non seulement possible, c’est aussi un atout.

La jeune femme est aujourd’hui à la tête de la MJÖ. « Nous voulons que les jeunes musulmans prennent part à notre société, qu’ils assument des responsabilités et qu’ils encouragent une citoyenneté active », insiste-t-elle.

Elle donne l’exemple. Après avoir obtenu son doctorat en mathématiques dans une université à Vienne, Nermina a mis au point un algorithme pour détecter les anomalies dans les recettes de la diffusion de musique en streaming. Déterminée à commercialiser son idée, elle a cofondé la société Legitary, qui a remporté en juin 2019 le premier prix de la compétition internationale Midemlab pour les start-up de l’industrie musicale, dans la catégorie Marketing et data/analyse.

En 2018, au vu des questions débattues en Autriche, Nermina a sollicité et obtenu une subvention du département d’État américain pour mener une campagne novatrice d’un an contre l’antisémitisme dans la communauté musulmane. Elle a travaillé avec l’ambassade des États-Unis et d’autres anciens participants à l’YLI sur ce projet, qui reflète son engagement à être à la fois musulmane et autrichienne.

Son conseil aux nouveaux immigrants en Autriche ? « Saisissez la chance exceptionnelle que vous avez d’être ici et tirez-en le meilleur parti. Partagez avec vos concitoyens et la société ce que vous avez à offrir : vos compétences, votre religion, votre culture. »

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page