InfosRéflexions
A la Une

En dépit du confinement le gouvernement encourage d’aller travailler

Seul un confinement total et absolu permettrait de mettre fin au risque de contamination, mais c’est matériellement impossible dans nos sociétés développées, même au fin fond de la vallée la plus reculée.

La vie ne peut pas s’arrêter et certains sont plus obligés que d’autres d’aller travailler, au prix de prendre des risques pour leur santé, pour leur vie, peu importe que certains le fond par devoir et d’autre part peur de l’avenir, de ne plus retrouver les postes qu’ils auront abandonnés.

En fin de compte, à l’issue de la crise il n’y aura eu que des héros du travail, la patrie leur sera reconnaissante et cela sera bien ainsi, il y a eu des précédents dans le passé, dans d’autres circonstances les aînés auront compris.

Pour le moment, il y a des entreprises qui ont besoin de tourner pour faire du chiffre d’affaires, généralement et dont l’activité nous est indispensable, c’est triste de passer devant une boulangerie fermée, faute de personnel à 13h30 et de voir le pharmacien, derrière un panneau en plexiglas, parce qu’il est obligé d’être là, faire la tête de quelqu’un qui entend sonner le glas, et je ne vous dis pas la tristesse des villes, sans cafés, ni restaurants, aux magasins fermés, comme les jours de carême d’antan.

C’est dans ce contexte que le gouvernement s’est souvenu que le nerf de la guerre c’était l’argent en favorisant, par l’exonération de tour prélèvement social et fiscal le versement d’une prime par les entreprises, qui en ont le moyen, à leur personnel, qui se rend au travail.

Cette prime, dite prime Macron, pourra finalement atteindre 2 000 euros, les entreprises pouvant la moduler en fonction des conditions de travail liées à l’épidémie de Covid-19, selon l’ordonnance adoptée le 1er avril en Conseil des ministres.

Les entreprises pourront ainsi distinguer leurs salariés devant se rendre sur leur lieu de travail, alors que d’autres font du télétravail à la maison, a expliqué la ministre du travail, à l’issue du Conseil des ministres.

Cette prime n’est pas une première, versée en 2019 après la crise des gilets jaunes, elle risquait de se raréfier en 2020, en étant subordonnée à l’existence d’un accord d’intéressement dans l’entreprise.

Booking.com
Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer